Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime). 34 rue de l’église

Responsable d’opération : Sylvain Guillin
p. 172

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0144028

Texte intégral

1Cette opération d’archéologie préventive a été prescrite en amont de la construction d’un habitat individuel. La parcelle étant proche de l’ancienne église de Saint-Palais (xie s.), elle devait permettre de s’assurer de l’existence ou non d’anciens vestiges.

2Deux tranchées orientées E-O ont été ouvertes. L’important niveau de sable dunaire (plus de 1,20 m) nous a contraint à une ouverture de 16,5 % de la parcelle pour ne traiter finalement que 9,5 % des niveaux archéologiques effectifs.

3Les résultats du diagnostic sont intéressants malgré une concentration d’artefacts en bordure de parcelle dans la tranchée 1. Cette dernière a permis la découverte de sépultures bâties médiévales dont l’une reposait sur une ancienne construction. Un épandage de terres organiques avec de nombreux écofacts marins nivelait une partie de la démolition de ce mur. En fond de tranchée, dans une argile limoneuse orangée, les vestiges d’une occupation protohistorique ont été observés. La chronologie relative de chaque occupation est assez claire : une occupation protohistorique, suivie d’un horizon dunaire recouvert par une nouvelle occupation, dont on ne connaît pas l’origine mais qui perdure jusqu’aux iiie-ive s. Enfin, et de nouveau, un horizon dunaire suivi d’une occupation médiévale qui perdure quant à elle jusqu’au xiie s.

4La seconde tranchée a mis au jour un large fossé orienté N-S localisé en avant d’une importante structure de combustion (four de séchage ?) dont les niveaux d’abandon, puis de comblement, sont antérieurs au xiiie s. Par ailleurs, c’est à partir de cette tranchée qu’une étude géomorphologique a été menée. Les périodes d’activation dunaire décrites dans cette étude coïncident sans surprise à deux périodes d’abandon (?) du site, soit l’une au ive s. et l’autre au xiiie s.

5Ce premier diagnostic effectué sur la commune de Saint-Palais-sur-Mer a donc mis en avant une occupation a priori continue de la Protohistoire au xiiie s. Il s’agit là d’une occupation littorale qui fluctue en fonction de l’avancée dunaire ou des rehaussements maritimes.

Saint-Palais-sur-Mer, sépulture sur ancien bâti.

Saint-Palais-sur-Mer, sépulture sur ancien bâti.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Saint-Palais-sur-Mer, sépulture sur ancien bâti.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/6855/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 573k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvain Guillin, « Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime). 34 rue de l’église », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 172.

Référence électronique

Sylvain Guillin, « Saint-Palais-sur-Mer (Charente-Maritime). 34 rue de l’église » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 12 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6855

Haut de page

Auteur

Sylvain Guillin

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvain Guillin

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals