Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Seynod (Haute-Savoie). Rue des Sports – Lotissement Le Grand Pré II

Responsable d’opération : Christophe Landry
p. 175

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Texte intégral

1Un diagnostic mené en février 2016 à Seynod, rue des Sports, en préalable à la construction d’un lotissement, a permis de mettre au jour les vestiges d’une occupation du premier Moyen Âge conservée au nord des 12 722 m2 concernés par le projet. Le site se situe au lieu-dit Le Grand Pré, à moins de 250 m à l’ouest de l’église Saint-Martin de l’ancien chef-lieu. Cette église date du xve s., mais le site de Seynod se trouve sur le tracé de la voie romaine reliant Aquae (Aix-les-Bains) à Boutae (Annecy) et un acte de donation de Lothaire mentionne le domaine de Sagenodum en 867.

2Le substrat morainique würmien a été mis en évidence à la base de tous les sondages. Un paléochenal incisant abruptement les dépôts morainiques a été mis au jour, dont l’existence caractérise une phase d’incision fluviale post-glaciaire (Préboréal ?).

3Les niveaux archéologiques apparaissent dans un seul sondage, en moyenne sous 0,40 m de recouvrement, à l’altitude de 541,9 m NGF. Vingt-trois trous de poteau de divers modules constituent une partie d’un bâtiment, ayant vraisemblablement connu plusieurs états. Deux fosses empierrées et un niveau de sol complètent la vision du site donnée par le diagnostic. Une datation au radiocarbone sur un échantillon de charbons provenant de l’un des trous de poteau permet de situer l’occupation vers les viiie-ixe s. apr. J.-C.

4Une structure pose question au sein du site : il s’agit d’un foyer qu’une première datation au radiocarbone insère dans le Néolithique moyen. L’hypothèse d’une structure isolée ne peut être écartée, mais celle d’une erreur de datation doit être également envisagée. Enfin, un drain et une fosse d’épierrement postérieurs aux vestiges médiévaux témoignent de la continuité de l’exploitation agricole du secteur.

5Le site du Grand Pré s’apparente vraisemblablement à un bâtiment d’exploitation agricole d’époque carolingienne, et si, pour l’heure, les sites ruraux étudiés de cette période sont peu abondants entre lac d’Annecy et lac du Bourget, les découvertes ponctuelles du premier Moyen Âge faites par le passé à Seynod esquissent un contexte particulièrement prometteur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Landry, « Seynod (Haute-Savoie). Rue des Sports – Lotissement Le Grand Pré II  », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 175.

Référence électronique

Christophe Landry, « Seynod (Haute-Savoie). Rue des Sports – Lotissement Le Grand Pré II  » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 17 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6861

Haut de page

Auteur

Christophe Landry

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Christophe Landry

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals