Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47Chronique des fouilles médiévales...I. – Constructions et habitats ci...I. 1. – Opérations de terrainVilleneuve-les-Maguelone (Hérault...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
I. – Constructions et habitats civils – environnement rural et urbain
I. 1. – Opérations de terrain

Villeneuve-les-Maguelone (Hérault). Siège épiscopal de Maguelone

Responsable d’opération : Claude Raynaud
p. 177-178

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : CNRS

Texte intégral

1Après un diagnostic réalisé en 2015 après l’arrachage d’une vigne au SO de l’ancienne île, une première campagne de fouille programmée vient rouvrir le dossier des « évêchés ruraux » de la fin de l’Antiquité. Si cette appellation n’est attestée dans aucune nomenclature administrative, juridique ou ecclésiastique de l’époque, elle est cependant utilisée par les historiens pour distinguer les sièges épiscopaux fondés dans les sites anciennement urbanisés, agglomérations principales et chefs-lieux de cités, où furent généralement établis les premiers évêchés dès la fin du iiie s., des sièges plus tard établis en des lieux initialement ruraux ou sans autonomie civique. L’appellation s’applique particulièrement à la situation de l’Afrique où le ive s. vit fleurir un réseau de nouveaux évêchés d’une exceptionnelle densité, qui reflétait le dynamisme économique et religieux de la province, dans un contexte où l’évêque n’était pas ordonné par l’autorité centrale (Rome se contentait souvent d’entériner ces situations locales pourtant contraires aux dispositions conciliaires s’opposant à la création d’évêchés hors des centres urbains, afin de ne pas abaisser le prestige de l’Église) mais acclamé par ses fidèles, un peu à la manière dont les empereurs étaient acclamés par leurs troupes. L’acclamation de l’évêque, puis son installation dans des bâtiments offerts à l’Église par les aristocrates locaux, suffisaient à conférer au lieu un statut de communauté autonome. Les recherches sur les communautés rurales d’Afrique ont mis l’accent sur cette forme d’autopromotion épiscopale mais une telle situation est aussi connue en Italie et en Corse. La question se pose à l’égard de Maguelone deux siècles plus tard, dans un contexte très différent au plan politique et économique. On n’est plus en effet dans une situation seulement rurale, mais aux confins septentrionaux du royaume wisigoth. Examinant la hiérarchie des fonctions de l’habitat dans un article fondateur publié en 1978, P.-A. Février, par ailleurs bien informé de la situation africaine, insistait sur la nécessité de « restituer une vie économique, sinon on ne comprendrait guère pourquoi une série de sites portuaires sortent de l’ombre avec la réorganisation ecclésiastique ».

2Les prospections et les fouilles des années 2000 avaient mesuré le bien-fondé de ce raisonnement en soulignant la densité de l’occupation de Maguelone à la fin de l’Antiquité. Les fouilles de 2016, tout en poursuivant dans cette direction, révèlent certaines limites du développement de l’agglomération insulaire qui se concentrerait essentiellement aux vie et viie s. Avec la situation littorale de Maguelone, la découverte de nouveaux éléments d’un artisanat verrier, confirme la fonction économique de l’évêché, plusieurs fois soulignée dans le cas des « évêchés ruraux » d’Italie.

3Mais il faut aussi considérer l’émergence de l’évêché de Maguelone au vie s. dans le contexte d’une pression franque qui s’exerçait sur la frontière cévenole et rhodanienne de la province wisigothique. Un tel contexte, nullement exclusif des ressorts économiques, pouvait inciter le lointain souverain à Tolède à renforcer le maillage administratif et ecclésiastique de la Septimanie, dans un angle mort à mi-distance entre les vieilles cités de Nîmes et de Béziers. Cette initiative pouvait s’exprimer d’autant plus fermement que l’ancienne île ressortait des terres fiscales du litus, échues à la royauté gothe après l’effacement de l’empire occidental. Malheureusement, l’absence de sources sur cette question ne permet pas d’aller au-delà des hypothèses plausibles.

4Concernant la courte durée des bâtiments d’habitat et probablement aussi artisanaux, exhumés en 2016 dans la zone 17, occupés seulement durant la seconde moitié du vie s. il reste à savoir si cette brièveté, en apparence contredite par l’analyse de l’ensemble de l’île, illustre une situation ponctuelle et toute particulière au lieu, si cette situation reste amputée d’une partie de ses vestiges par les labours modernes, ou s’il s’agit véritablement d’un secteur représentatif d’une occupation éphémère durant moins d’un siècle. En particulier, se pose la question de la première croissance de l’établissement que l’on envisage toujours sous la forme d’une agglomération portuaire mais dont l’évolution antérieure à la fondation de l’évêché se trouve mise en question par la minceur des éléments mobiliers : deux monnaies seulement collectées dans les niveaux remaniés et une poignée de céramiques résiduelles des ive-ve s.

5Dans sa forme « urbaine » ou rurale comme dans sa chronologie, le site épiscopal de Maguelone pose des questions qui justifient la poursuite des recherches au cours des prochaines années.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Raynaud, « Villeneuve-les-Maguelone (Hérault). Siège épiscopal de Maguelone »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 177-178.

Référence électronique

Claude Raynaud, « Villeneuve-les-Maguelone (Hérault). Siège épiscopal de Maguelone » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 24 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6865 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.6865

Haut de page

Responsable d’opération

Claude Raynaud

CNRS

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search