Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainAnnonay (Ardèche). Place de la Li...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Annonay (Ardèche). Place de la Liberté – Rue de la Deûme

Responsable d’opération : Sylvie Bocquet
p. 185

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0147177

Texte intégral

1Le diagnostic s’inscrit en amont du réaménagement, par la municipalité d’Annonay, de la place de la Liberté. Trois sondages ont été réalisés sur la surface disponible de 623 m2. Le secteur, au cœur de la ville médiévale et moderne, était occupé jusqu’en 1913 par l’église paroissiale Notre-Dame, héritière de l’ancienne église Sainte-Marie. Cette dernière est mentionnée au début du ixe s. en tant que siège d’un archiprêtré. Elle devient avant 1123 l’un des plus importants prieurés de l’ordre de Saint-Ruf dans le diocèse de Vienne.

2Annonay se caractérise par une topographie accidentée, de collines, parfois escarpées, surplombant les défilés de la Cance et la Deûme. Le secteur de la place de la Liberté, entre 338 m et 331 m NGF, est porté par un socle granitique, qui émerge rapidement sous les sols contemporains. Il affecte une double pente d’ouest en est et, moins marquée, du nord au sud.

3Les plus anciennes traces de mise en valeur consistent en quatre tombes entaillant le substrat rocheux. Les dates obtenues sur le squelette de la seule sépulture fouillée indiquent deux pics de probabilités à 95 %, vers 775-790 et vers 800-980 ap. J.-C. La tombe appartient sans doute au cimetière (primitif ?) de l’église Sainte-Marie. Une cinquième inhumation s’inscrit dans une chronologie plus large, antérieure aux xie-xiie s. À l’ouest de la place, une fosse creusée dans le granite, de plan circulaire (3,06 × 1,60 min. × 0,80 m) et intégrant un canal-alandier inférieur de plan rectangulaire (2,60 min. × 0,64 × 0,30 m), évoque un atelier de fonderie. La structure en fosse retrouvée in situ a servi à la fabrication d’un moule à cloche. Cette dernière, fabriquée à partir d’un alliage cuivreux, devait avoir un diamètre compris entre 1 m et 1,28 m, pour une hauteur supérieure à 0,80 m. Les modes de fabrication du moule et de la cloche évoquent les descriptions techniques de V. Biringguccio (dans La Pirotechnia, publié en français en 1536) et tendraient à indiquer une date avancée dans le Moyen Âge ou l’époque moderne.

4L’église et les bâtiments prioraux ont quasiment disparu. Deux maçonneries, en médiocre état de conservation, subsistent dans les emprises des sondages. La mieux conservée, d’axe ONO-ESE et large de 1,40 m, désigne un solide mur de fondation. La confrontation avec les levés cadastraux de la seconde moitié du xviiie s. et du xixe s. montre qu’il se superpose au mur gouttereau sud de l’église Notre-Dame. Il faut sans doute privilégier ici un vestige de l’édifice reconstruit après les guerres de religion, vers la fin du xvie s. Après la démolition de l’église Notre-Dame, entre 1910 et 1913, l’espace libéré devient une place publique, qui accueille des parkings successifs.

5L’opération fournit les premiers résultats archéologiques relatifs au centre de la ville médiévale d’Annonay et conforte l’hypothèse de son origine ecclésiale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Bocquet, « Annonay (Ardèche). Place de la Liberté – Rue de la Deûme »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 185.

Référence électronique

Sylvie Bocquet, « Annonay (Ardèche). Place de la Liberté – Rue de la Deûme » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 17 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6925 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.6925

Haut de page

Auteur

Sylvie Bocquet

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sylvie Bocquet

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search