Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47Chronique des fouilles médiévales...II. – Constructions et habitats e...II. 1. – Opérations de terrainGesté (Maine-et-Loire). Église Sa...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Gesté (Maine-et-Loire). Église Saint-Pierre-aux-Liens

Responsable d’opération : Aurélie Mayer
p. 197

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Éveha

Texte intégral

1Préalablement à la construction d’une nouvelle église à l’emplacement de l’ancien bâtiment du xixe s. détruit en 2013, un chantier de fouille préventive a été mené du 11 mai au 3 août 2016 sur le site de l’église Saint-Pierre-aux-Liens située à Gesté. Une partie de la nef et des collatéraux ont fait l’objet d’une investigation.

2Les fouilles archéologiques ont permis de mettre au jour les vestiges de trois périodes de construction de l’édifice, dont l’origine remonte au xie s. d’après les sources archivistiques. Cependant, il semble que seules les phases les plus récentes (postérieures au xve s.) aient pu être identifiées, avec notamment plusieurs reprises du bâti au xixe s. suite aux guerres de Vendée. Le plan de l’église avant 1834 (cadastre « napoléonien ») n’est pas connu. En revanche, une multitude de plans et projets sont disponibles à partir du milieu du siècle, relatifs à la reconstruction. Ainsi, sur un document de 1842, l’église adopte un plan en croix avec un chevet plat muni aux angles NE et SE de contreforts biais, un transept et une nef unique. Une galerie couverte s’appuyait contre la nef au nord. Des chapelles, ainsi qu’une sacristie, étaient accolées au chœur et au bras sud du transept. Ces différents éléments modernes ont été mis au jour lors de la fouille, mais il semble que l’église antérieure se soit essentiellement développée à l’est de l’emprise.

3289 sépultures ont été découvertes, elles aussi majoritairement datées du xve au xixe s. Des vestiges de sépultures en sarcophage de calcaire coquillier pourraient être plus anciens, ainsi qu’une partie des sépultures les plus profondes situées à l’est de la nef, qui contenaient des vases datés des xiie-xiiie s. Les individus sont tous inhumés sur le dos et la majorité orientés tête à l’ouest et pieds à l’est. Aucune zone d’inhumation à recrutement spécifique n’a été découverte, les adultes et les enfants sont enterrés sans distinction dans l’église. Ils sont inhumés en cercueil, habillés ou en linceul, et accompagnés de divers éléments mobiliers tels que des bagues, des chapelets ou des médailles. L’étude biologique et paléopathologique permettra de déterminer l’état sanitaire de cette population, considérée comme privilégiée en raison de son lieu d’inhumation.

4À différents niveaux stratigraphiques sont apparus cinq moules à cloches, dont les datations restent à évaluer.

5Les études du mobilier ainsi que des données récoltées se poursuivent encore actuellement et permettront d’affiner notre connaissance de ce site et de son occupation.

Gesté, église Saint-Pierre-aux-Liens, vue d’ensemble du chantier en cours de fouille.

Gesté, église Saint-Pierre-aux-Liens, vue d’ensemble du chantier en cours de fouille.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Gesté, église Saint-Pierre-aux-Liens, vue d’ensemble du chantier en cours de fouille.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/6947/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 569k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Aurélie Mayer, « Gesté (Maine-et-Loire). Église Saint-Pierre-aux-Liens »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 197.

Référence électronique

Aurélie Mayer, « Gesté (Maine-et-Loire). Église Saint-Pierre-aux-Liens » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 02 août 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6947 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.6947

Haut de page

Auteur

Aurélie Mayer

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Aurélie Mayer

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search