Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
II. – Constructions et habitats ecclésiastiques
II. 1. – Opérations de terrain

Marciac (Gers). Place du chevalier d’Antras

Responsable d’opération : Catherine Viers
p. 203

Entrées d’index

Année de l'opération:

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0140642

Texte intégral

1La prescription de ce suivi de travaux porte sur la place du chevalier d’Antras, devant la chapelle des Augustins de Marciac. L’implantation des Augustins dans l’angle NO de la bastide remonte au milieu du xive s. À la fin du siècle suivant, l’église est dotée d’un clocher-tour et d’un cloître. Fortement dégradés au cours des guerres de Religions, les bâtiments abritent aujourd’hui école, salle des fêtes et cinéma. Le cadastre ancien montre qu’en 1837 une maison sur l’actuelle place bordait encore l’ancienne rue Héouga (actuelle rue Joseph Abeilhé).

2L’opération s’est décomposée en plusieurs phases : décapage et fouille d’une bande de 4,50 m devant la chapelle des Augustins, suivi du creusement de tranchées d’implantation de réseaux et de fosses d’arbres et décapage de la place. La bande fouillée devant l’église a mis en évidence le niveau de sol d’origine. Elle a permis de restituer le niveau du banc en pierre qui longe la base de la façade et de dégager le seuil de l’église. Deux tranchées de réseaux perpendiculaires à cette bande ont recoupé le mur-bahut du porche qui se trouvait à 4,80 m devant la façade. Sa présence, illustrée par une ligne de corbeaux dans la maçonnerie, est ainsi précisément localisée. Son arasement ne permet pas de préciser son architecture. Une cuve de latrines, découverte face au porche du clocher, évoque la présence de bâtiments qui auraient été détruits lors de la construction du clocher-tour. La nature de l’occupation sur l’emprise de la place n’a pu être définie dans le cadre du suivi de travaux, le décapage n’atteignant pas la côte d’apparition des vestiges qui avait été décelée en diagnostic.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Catherine Viers, « Marciac (Gers). Place du chevalier d’Antras »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 203.

Référence électronique

Catherine Viers, « Marciac (Gers). Place du chevalier d’Antras » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 31 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/6961

Haut de page

Auteur

Catherine Viers

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Catherine Viers

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals