Navegación – Mapa del sitio
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône). Le Château/Salle basse

Responsable de la operación: Odile Maufras
p. 226-227

Entradas del índice

Año de la operación :

2015, 2016
Inicio de página

Notas de la redacción

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Texto completo

1Le château des Baux-de-Provence a fait l’objet de travaux universitaires qui ont documenté, entre 1987 et 1988, son évolution générale (Maufras, 1988), puis, entre 2015 et 2016 sa tour maîtresse (Poirier, 2016). Ces travaux, principalement fondés sur l’analyse du bâti et confrontés aux sources archivistiques et à l’histoire de la famille des Baux, n’ont pas permis une datation fine de tous les moments forts de son évolution. Le sondage archéologique mené dans le comblement d’une cavité colmatée au cours d’un des principaux chantiers d’édification a été réalisé en vue de collecter du mobilier et dater plus précisément le second des trois chantiers principaux, celui du bas Moyen Âge.

2Le monument, tel qu’il se présente aujourd’hui, conserve les vestiges de six phases de construction distinctes. Les mieux identifiées sont au nombre de trois et intègrent des éléments de style roman, gothique et Renaissance qui permettent d’attribuer à chacune une date approximative. La première est supposée du xiie s., sans certitude et sans possibilité de vérification puisque les constructions de cette période sont directement appuyées sur le rocher, sans remblai archéologique conservé à leur contact. La troisième est datée avec précision entre 1514 et environ 1519 grâce à la confrontation de ses moulures en place et de celles retrouvées dans les décombres du fossé castral dégagés en 1993 et mises en relation avec un prix fait de Bernardin des Baux (Chassin du Guerny, Potay 1994). Entre les deux, la datation du château gothique est incertaine et attribuable indistinctement à la première moitié du xiiie s. ou à la seconde moitié du xive selon la date que l’on donne à la typologie des baies ou selon le rapprochement que l’on fait avec tel ou tel des événements de la famille des Baux.

3Le sondage réalisé au pied du mur de façade d’un corps de bâtiment de la terrasse inférieure, sous la porte d’entrée du château gothique et côté interne, n’a pas apporté la précision attendue. La fondation du mur recoupait une ancienne pièce troglodytique qui a été colmatée après la mise en place de la fondation au xiiie ou au xive s., mais purgée au début du xvie s. lorsque les locaux ont été transformés. Le mobilier présent dans le comblement illustre surtout le chantier de la Renaissance. Néanmoins, l’intervention sur une pièce du château a occasionné des observations fines des parties rupestres, en particulier du sol, dont la configuration au bas Moyen Âge est dorénavant mieux perçue et les circulations horizontales et verticales mieux cernées.

Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Odile Maufras, « Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône). Le Château/Salle basse », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 226-227.

Referencia electrónica

Odile Maufras, « Baux-de-Provence (Bouches-du-Rhône). Le Château/Salle basse » [ficha arqueológica], Archéologie médiévale [En línea], 47 | 2017, Publicado el 15 febrero 2018, consultado el 18 noviembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7013

Inicio de página

Responsable de la operación

Odile Maufras

Inrap

Inicio de página

Derechos de autor

Archéologie Médiévale

Inicio de página
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals