Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Castellane (Alpes-de-Haute-Provence). Petra Castellana

Responsable d’opération : Vincent Buccio
p. 231-232

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence

Texte intégral

1Au mois de juin 2016 a eu lieu la première campagne de fouille programmée sur le site de Petra Castellana, mobilisant une équipe de sept personnes (deux archéologues du service départemental d’archéologie des Alpes-de-Haute-Provence et cinq fouilleurs bénévoles). Ce site emblématique de la commune de Castellane est bien connu, mais n’avait pourtant jamais fait l’objet de fouilles ou de sondages archéologiques. Il s’agit d’une agglomération de hauteur fortifiée, située en contrebas de la forteresse des sires de Castellane. Du site, on observe actuellement la courtine septentrionale, conservée sur plusieurs mètres de hauteur et renforcée par des tours pleines, et l’église Saint-André dont les volumes sont presque intégralement conservés.

2L’enceinte est traditionnellement datée, selon les auteurs, de l’Antiquité tardive, du haut Moyen Âge ou des xie-xiie s., en s’appuyant pour l’essentiel sur des critères typologiques. Cette première campagne de fouille visait à vérifier la présence de niveaux stratigraphiques conservés, en particulier au droit de l’enceinte, et d’apporter le cas échéant des éléments objectifs de datation pour le site et sa fortification. La question du tracé de la courtine méridionale du site a également été posée.

3L’opération de cette année s’est déroulée en deux temps : d’abord, un levé topographique des principales structures visibles a été réalisé avant que le couvert végétal ne soit trop dense. Sur cette base, on a pu organiser l’implantation de sondages qui ont été conduits au mois de juin. Trois sondages ont été ouverts et le creusement d’une tranchée d’adduction d’eau par les services de la mairie de Castellane a fait l’objet d’un suivi archéologique, autorisé dans le cadre de la même opération. Cette dernière tranchée s’est montrée particulièrement pertinente sur le plan de l’évaluation du potentiel stratigraphique du site : certains secteurs se sont avérés extrêmement érodés, sans aucun sédiment sur le rocher, quand d’autres ont révélé une stratigraphie beaucoup plus puissante.

4La présence de plusieurs bâtiments a été constatée, contre la courtine comme au cœur de l’enceinte. La mise en œuvre soignée des bâtiments et la présence d’aménagements prévus dans la courtine dès l’origine attestent d’une probable programmation de la construction qui dépasse la seule enceinte. La structure la plus ancienne, repérée lors des sondages, est un silo dont le comblement pourrait dater de la fin du xie ou du xiie s.

5Les niveaux associés tendent à indiquer une occupation médiévale et un abandon au cours du xiiie ou du xive s. Aucun indice d’occupation antérieure à la fin du xie ou au xiie s. (structure ou mobilier) n’a été mis au jour ; en particulier, l’absence sur le site de tout fragment observé de tegula ou d’amphore limite fortement la probabilité d’une construction tardo-antique de l’enceinte. Du fait de ce constat, et en s’appuyant également sur des éléments typologiques de l’enceinte (tours et ouvertures en particulier), l’hypothèse d’une construction du site après l’an Mil, et peut-être au xiie s., est aujourd’hui privilégiée. Des campagnes de fouilles ultérieures pourront cependant amener à réviser cette datation.

Castellane, l’agglomération de Petra Castellana et son enceinte vues depuis le SO.

Castellane, l’agglomération de Petra Castellana et son enceinte vues depuis le SO.

Cl. V. Buccio

Haut de page

Table des illustrations

Titre Castellane, l’agglomération de Petra Castellana et son enceinte vues depuis le SO.
Crédits Cl. V. Buccio
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7025/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 661k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Buccio, « Castellane (Alpes-de-Haute-Provence). Petra Castellana », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 231-232.

Référence électronique

Vincent Buccio, « Castellane (Alpes-de-Haute-Provence). Petra Castellana » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 12 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7025

Haut de page

Auteur

Vincent Buccio

conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Buccio

conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals