Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Chassagne-Saint-Denis (Doubs). Château de Scey

Responsable d’opération : Stéphane Guyot
p. 232-233

Entrées d’index

Année de l'opération:

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : Éveha

Texte intégral

1L’opération archéologique menée au château de Scey, implanté sur la commune de Chassagne-Saint-Denis (Doubs), s’inscrit dans la continuité de travaux de consolidation et de stabilisation engagés en 2013 (tranche 7). Elle poursuit surtout ceux amorcés durant la tranche 9, à la base occidentale de la maîtresse tour Saint-Denis.

2L’intervention de 2016 a porté sur deux zones d’investigation archéologique : la courtine basse du château et la maîtresse tour Saint-Denis. La première zone concerne les terrassements à la base des travaux de consolidation des maçonneries de la chapelle. Ces travaux répondent à deux approches : la recherche de matériaux, notamment de moellons de très grande taille, et la valorisation du site par un dégagement des bases de la falaise afin de créer un sentier de découverte et de visite. L’implantation et la fondation d’échafaudages pour la stabilisation comptent aussi parmi les raisons. Le décaissement des remblais, sous surveillance, a permis de conforter les données initiales. La formation des remblais hors les murs de l’enceinte basse ne présente pas de niveaux d’occupation, à l’instar des zones intra-muros. Seule une strate résiduelle est contemporaine de l’activité du site. La stratification résulte du démantèlement et de la ruinification du monument, complétés par les remblais des fouilles de 1999-2000 réalisées dans l’avant-château.

3La seconde intervention concerne une première expertise de la maîtresse tour Saint-Denis, appelée Grande Tour jusqu’au xve s. Les données obtenues indiquent que la tour est, dans un premier temps, isolée de toute autre construction. À ce jour, aucun indice ne permet de conforter les datations issues de l’étude des sources par Jean-Marie Croizat, c’est-à-dire la fin du xiie s. Les ouvertures au niveau 0 (rdc) sont, semble-t-il, toutes ultérieures, percées lors des travaux de 1486-1494 ou de 1565-1576. C’est à l’une de ces dates que l’édifice primitif défensif est transformé en demeure. Tout porte aussi à croire que c’est durant l’une de ces périodes de travaux, que les poutraisons internes sont supprimées au profit de voûtes d’arêtes, dont l’une est encore conservée. Les observations effectuées plaident aussi pour un percement ou une modification profonde des autres fenêtres, qui correspondent aussi aux altitudes des voûtes d’arêtes. Avant une étude complète de la tour dans l’année 2017, l’édifice originel de la fin du xiie s. (le château de la fin du xe s. reste méconnu) est lourdement transformé, vraisemblablement durant les travaux de la seconde moitié du xvie s.

4Les autres interventions sur le château consistent en des surveillances de travaux. L’achèvement de la restitution de l’enceinte sud de la vieille cuisine, complétée de sa protection provisoire, et la restitution de l’escalier de logis de la Poterne sont les deux principaux chantiers. D’autres petits travaux concernent des reprises de joints et de maçonnerie, qui n’entraînent pas de changement dans la physionomie du monument.

5L’opération archéologique de 2016 s’inscrit dans la continuité des travaux de stabilisation et de restitution des maçonneries sur le flanc méridional. L’ensemble des consolidations prévues est en cours d’achèvement. La tranche 11/2017 devrait clore 22 ans d’opérations archéologiques, constituées essentiellement de suivis et de surveillances de travaux, de sondages et d’études du bâti. L’investigation 2017 se focalisera sur la maîtresse tour Saint-Denis.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphane Guyot, « Chassagne-Saint-Denis (Doubs). Château de Scey »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 232-233.

Référence électronique

Stéphane Guyot, « Chassagne-Saint-Denis (Doubs). Château de Scey » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 29 mai 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7027

Haut de page

Auteur

Stéphane Guyot

Éveha

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphane Guyot

Éveha

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals