Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
III. – Constructions et habitats fortifiés
III. 1. – Opérations de terrain

Loches (Indre-et-Loire). Le château

Responsable d’opération : Pierre Papin
p. 240-241

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : conseil départemental d’Indre-et-Loire

Texte intégral

1Une quatrième campagne de fouilles programmées a eu lieu dans le parc des logis royaux du château de Loches. Elle consistait à poursuivre l’exploration d’un secteur déjà abordé en 2013 grâce à deux sondages. Le principal objectif était de mieux documenter les vestiges d’un bâtiment interprété comme une aula datée du xie s. La fouille des niveaux antérieurs à la construction de l’édifice constituait un autre enjeu. La campagne a entraîné l’ouverture d’une surface de 74 m2, à l’emplacement de l’un des angles du bâtiment palatial.

2Bien qu’abordés sur une très petite surface faute de temps (2 m2), les niveaux antérieurs à la grande salle ont été explorés jusqu’au substrat. Le sondage a permis la mise au jour d’un « niveau organique » d’apparence non stratifié, renfermant du mobilier de la Protohistoire et du Néolithique moyen 1 (4600-4500 av. J.-C.). Les niveaux stratifiés des viie-xe s. n’ont finalement pas été fouillés.

3La mise au jour d’une grande salle aux dimensions plus importantes que pressenties est le principal fait de la campagne. L’emprise définie a en effet entraîné la mise au jour de ce qui semble être le mur gouttereau de l’édifice, sur une longueur de 11 m, percé d’une porte monumentale de 2,40 m de largeur. Les nouvelles hypothèses de restitution, qui reposent sur une analyse des modules employés dans la construction et la position du portail, tendent désormais vers la restitution d’un bâtiment pouvant atteindre 400 à 500 m2 (16 m × 26 à 35 m). La découverte d’un escalier descendant d’1 m de l’extérieur vers l’intérieur prouve l’existence d’un niveau 0 en partie excavé. La fouille des sols intérieurs, correspondant à des niveaux de terre battue, de dépotoirs, mais aussi de travaux, renvoie l’image d’un espace consacré au service. Divers indices permettent également d’envisager l’existence d’un mur de refend longitudinal. Les données permettent ainsi de supposer que le bâtiment possédait deux niveaux, avec une salle noble située à l’étage.

4L’ajout de trois contreforts et la reprise en sous-œuvre du parement intérieur du mur gouttereau indiquent de lourds travaux qui ont eu lieu durant les décennies suivant la construction de l’édifice. Le mobilier archéologique montre que les sols fouillés se sont accumulés au maximum sur une période d’un siècle et demi. La stratigraphie traduit l’utilisation fréquente des lieux à partir du milieu du xie s. puis l’abandon, ou le changement d’affectation, dès la fin du xiie s. Ce déclin des structures palatiales du château trouve un écho historique avec les conflits opposant Capétiens et Plantagenêts, qui aboutiront en 1204-1205 à la sortie définitive de Loches de l’orbite angevine. Toutefois, une mention tardive des « vieilles sales du roi » en 1438, semble indiquer que l’édifice est encore debout. Il n’est sans doute arasé qu’à la fin du xve s.

5Une campagne de fouille en 2017 prévoit l’ouverture d’une nouvelle fenêtre vers le NO. Des prospections géophysiques sont également prévues. Ces investigations devront permettre de confirmer et d’affiner au mieux les nouvelles hypothèses.

Loches, plan du château.

Loches, plan du château.

DAO P. Papin

Haut de page

Table des illustrations

Titre Loches, plan du château.
Crédits DAO P. Papin
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7039/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 345k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Papin, « Loches (Indre-et-Loire). Le château », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 240-241.

Référence électronique

Pierre Papin, « Loches (Indre-et-Loire). Le château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 12 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7039

Haut de page

Auteur

Pierre Papin

conseil départemental d’Indre-et-Loire

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Pierre Papin

conseil départemental d’Indre-et-Loire

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals