Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Aimargues (Gard). Madame, Saint-Gilles-le-Vieux-6

Responsable d’opération : Nicolas Guinaudeau
p. 166

Entrées d’index

Année de l'opération:

2015
Haut de page

Texte intégral

1331 faits archéologiques ont été détectés lors de l’opération, qui se répartissent en 178 fosses, 60 fossés, 25 trous de poteau/piquet, 5 soubassements en pierre, 3 structures de combustion et 1 puits. Les informations acquises lors des interventions antérieures avaient révélé la présence d’un habitat des ier-iie s. de notre ère et d’une voirie antique dans la partie NO du site. Une vaste aire d’ensilage des viie-xiie s. avait également été mise en évidence au nord de l’emprise. Cet espace dévolu au stockage était relié à un village situé plus à l’est.

2La fouille laisse entrevoir une occupation du site durant le second âge du fer, marquée par l’existence d’un fossé au tracé courbe et d’une fosse de plan ovale (1,08 m × 0,83 m) conservés dans la partie ouest de l’emprise. Dans la partie SO du site, une mise en culture du terrain est révélée par un réseau fossoyé dense comblé à la fin de l’Antiquité. Les recoupements et les orientations des fossés permettent d’établir l’existence de plusieurs phases d’occupation. Des fosses de plantation sont associées à certaines structures fossoyées, des creusements subcirculaires étant alignés en bordure de fossés parcellaires. Une occupation domestique est ensuite attestée pour les ve-viie s. Un foyer ainsi qu’une cinquantaine de fosses, en particulier des silos et un puits, sont rattachés à cette fourchette chronologique. Une dizaine de structures de plan circulaire ou oblong, dont les comblements ont livré du mobilier des ve-vie s., ont également été mises en évidence. Elles pourraient correspondre à des espaces sous plancher (vides sanitaires), ou à des lieux de stockage (celliers) du fait des dimensions importantes de certaines fosses. L’une d’elles mesurait ainsi près de 4 m de diamètre et était conservée sur 1,37 m de profondeur. De plus, cette occupation est caractérisée par la présence d’un bâtiment quadrangulaire de plus de 9 m de long, séparé en deux espaces intérieurs par un mur de refend. Les soubassements en pierre de ce possible habitat, associés à un niveau d’occupation (2tiers vie-milieu viie s.), étaient conservés du fait d’un tassement des terres, ceux-ci étant installés sur les comblements de fossés antérieurs.

3Les structures en creux repérées dans la partie est du site sont majoritairement rattachées à la fourchette chronologique comprise entre le viiie s. et le xie s. Elles correspondent à des fossés et à une soixantaine de structures de stockage qui marquent la limite SO de l’aire d’ensilage repérée au nord de l’emprise. Il convient de signaler la découverte d’un silo hermétiquement clos du fait de la préservation du système de couverture constitué d’une dalle calcaire et de pierres de calage. Les vestiges très arasés d’un four domestique doté d’une fosse cendrier, en activité entre le dernier quart du viie s. et le dernier quart du viiie s., ont été identifiés en périphérie de l’aire d’ensilage. Un établissement bâti sur des soubassements en pierre s’installe entre le premier quart du xie s. et le milieu du xiie s. au sein de cet espace destiné au stockage. Ce bâtiment constitue le vestige médiéval le plus récent détecté sur l’emprise de fouille.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Guinaudeau, « Aimargues (Gard). Madame, Saint-Gilles-le-Vieux-6 »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 166.

Référence électronique

Nicolas Guinaudeau, « Aimargues (Gard). Madame, Saint-Gilles-le-Vieux-6 » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 02 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7141

Haut de page

Auteur

Nicolas Guinaudeau

Acter

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nicolas Guinaudeau

Acter

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals