Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Aix-en-provence (Bouches-du-Rhône). Bâtiments adossés à l’église de La Madeleine

Responsable d’opération : Emanuela Rossetti o Roscetti
Notice rédigée avec Sandrine Claude
p. 166

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015
Haut de page

Texte intégral

1Le diagnostic prescrit sur les habitations adossées aux deux premières travées du bas-côté sud de l’église de La Madeleine (ancienne église des Prêcheurs) a été motivé par un projet de démolition visant à valoriser les baies gothiques de cet édifice, qu’elles occultent en partie ou en totalité. Construits en pleine période d’expansion du quartier de Villeneuve, les bâtiments étudiés s’inscrivent dans un processus de lotissement des abords du couvent des Prêcheurs, contrôlé par les religieux qui mettent en vente, à partir de la fin du xvie s., les emplacements laissés libres entre les contreforts de leur église. Cet exemple d’habitat de condition modeste, très mal connu à Aix, illustre un phénomène fréquent de colonisation des abords des grandes églises et des couvents urbains, auquel ont largement pris part les ordres mendiants.

2Le bâtiment adossé à la première travée de l’église apparaît en 1601 comme confront de la parcelle que doit lotir un certain Louis Lautier. Avec une hauteur d’environ 3,50 m et une façade sur rue entièrement appareillée en pierre de taille, ses dispositions répondent strictement aux exigences formulées par les Prêcheurs, durant tout le xviie s., pour les constructions élevées contre leur église. Les dimensions réduites de son rez-de-chaussée – 10 m² dans-œuvre – et la présence d’une large ouverture de boutique associée, sur la rue Portalis, à une porte d’entrée attestent sa vocation commerciale, tout comme la condition de son occupant en 1601, Étienne Girard, fabricant de peignes. Le poitrail en bois de près de 6,20 m de long qui sert de linteau à ces deux ouvertures constitue également la sablière du plancher d’un étage de comble, réduisant le premier bâtiment adossé à deux niveaux d’élévation.

3Dans le courant du xviie ou au xviiis., ce bâtiment est rehaussé d’environ 2 m. Sur le local commercial du rez-de-chaussée sont aménagés un premier étage et un étage de comble, ajourés par trois petites fenêtres façonnées au mortier et badigeonnées à la chaux ocre jaune, comme l’ensemble de la façade. Ces dispositions perdurent jusque dans les années 1830, si l’on en croit la représentation qu’en donne alors le peintre Marius Reinaud.

4Entre 1835 et 1855, le bâtiment atteint son développement actuel sur quatre niveaux et 9,20 m d’élévation. Au rez-de-chaussée, les anciens accès sont condamnés et, au centre de la façade, est aménagée une grande ouverture commerciale à linteau de bois. Les fenêtres des trois niveaux supérieurs, dont la distribution trahit le nouvel agencement intérieur, appartiennent également à cette phase d’aménagement qui a précédé la mise en place de la façade de l’église des Prêcheurs conçue par l’architecte diocésain Henri Revoil.

5Le deuxième bâtiment, situé à l’est du précédent, est édifié vers 1603 par Louis Lautier, maître couturier. Il est, semble-t-il, la seule construction adossée au flanc sud de l’église des Prêcheurs à n’avoir jamais dépassé les 3 m d’élévation, avec un rez-de-chaussée et peut-être un étage de comble. Le maintien d’un passage vers l’église, attesté dès avant 1632, qui réduit ici de près de la moitié l’espace disponible, explique peut-être que ce bâtiment n’ait pas connu le développement des autres habitations adossées. Seule sa partie orientale, appareillée en pierre de taille, a pu accueillir l’étal d’une boutique.

Aix-en-Provence, bâtiments adossés à La Madeleine. Vue générale de l’église de La Madeleine et des bâtiments adossés, prise depuis le SO.

Aix-en-Provence, bâtiments adossés à La Madeleine. Vue générale de l’église de La Madeleine et des bâtiments adossés, prise depuis le SO.

Cl. E. Rossetti o Roscetti, direction archéologie de la ville d’Aix.

Aix-en-Provence, bâtiments adossés à La Madeleine. Relevé des bâtiments diagnostiqués.

Aix-en-Provence, bâtiments adossés à La Madeleine. Relevé des bâtiments diagnostiqués.

Dessins Aurélie Bouquet, Émilie Rey, Emanuela Rossetti o Roscetti, Direction archéologie de la ville d’Aix.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Aix-en-Provence, bâtiments adossés à La Madeleine. Vue générale de l’église de La Madeleine et des bâtiments adossés, prise depuis le SO.
Crédits Cl. E. Rossetti o Roscetti, direction archéologie de la ville d’Aix.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7142/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 819k
Titre Aix-en-Provence, bâtiments adossés à La Madeleine. Relevé des bâtiments diagnostiqués.
Crédits Dessins Aurélie Bouquet, Émilie Rey, Emanuela Rossetti o Roscetti, Direction archéologie de la ville d’Aix.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7142/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 310k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sandrine Claude, « Aix-en-provence (Bouches-du-Rhône). Bâtiments adossés à l’église de La Madeleine », Archéologie médiévale, 46 | 2016, 166.

Référence électronique

Emanuela Rossetti o Roscetti, Sandrine Claude, « Aix-en-provence (Bouches-du-Rhône). Bâtiments adossés à l’église de La Madeleine » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7142

Haut de page

Auteur

Sandrine Claude

direction de l’archéologie de la ville d’Aix-en-Provence

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emanuela Rossetti o Roscetti

direction de l’archéologie de la ville d’Aix-en-Provence

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals