Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Larrau (Pyrénées-Atlantiques). Antchulogia et Ibarrondoua

Responsable d’opération : Alain Champagne
Notice rédigée avec Mélanie Le Couédic
p. 181-182

Entrées d’index

Année de l'opération:

2015
Haut de page

Texte intégral

1Nichée au pied du pic d’Orhy (2 017 m), point culminant de la vallée, Larrau est la dernière commune de haute Soule avant la frontière espagnole. L’étude a, dans un premier temps, ciblé l’archéologie du paysage et la fossilisation du parcellaire, puis les dynamiques des systèmes pastoraux d’altitude. Ce programme s’appuie également sur plusieurs fonds d’archives de familles paysannes, couvrant principalement les années 1750-1850. Leur dépouillement permet d’identifier 17 cayolars antérieurs à la constitution du cadastre napoléonien, qui en mentionne 70.

2Depuis une vingtaine d’années, les travaux ont cherché à approcher les processus de changement des systèmes d’exploitation des zones d’altitude à différentes échelles d’espace et de temps et notamment dans la longue durée (du Néolithique à la période actuelle). Les sites pastoraux d’altitude du pays basque sont très mal connus. Les premières campagnes de prospection ont permis de recenser 99 structures, dont 38 cabanes, 17 enclos et 41 tertres, répartis en 45 sites. La difficulté à repérer les sites pastoraux les plus anciens distingue le site de Larrau de ceux, plus à l’est en Cerdagne, à Enveig et, dans une moindre mesure, à Aneou, en vallée d’Ossau. Dans la Soule, le terrain, sans être très élevé, est particulièrement escarpé, laissant disponibles peu de terrains susceptibles d’être aménagés.

3L’approche archéologique a concerné deux sites (Ibarrondua et Antchulogia), regroupant quatre structures. Les sondages, de 2 à 3 m², ont été positionnés de façon à couvrir le mur sur un mètre carré et l’intérieur de la structure sur le mètre carré restant. À Ibarrondua, deux cabanes rectangulaires ont été identifiées et datées des xve s., et des xve-xviie s., à proximité d’un enclos très arasé, mais visiblement contemporain. Sur le second site, des niveaux du xve s. ont été repérés sous un mur contemporain, avec une stratigraphie calée entre le xie-xiiis. et le xive-xvs.

Larrau, cabanes à Ibarrondoua

Larrau, cabanes à Ibarrondoua
Haut de page

Table des illustrations

Titre Larrau, cabanes à Ibarrondoua
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7192/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 644k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mélanie Le Couédic, « Larrau (Pyrénées-Atlantiques). Antchulogia et Ibarrondoua »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 181-182.

Référence électronique

Alain Champagne, Mélanie Le Couédic, « Larrau (Pyrénées-Atlantiques). Antchulogia et Ibarrondoua » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7192

Haut de page

Responsable d’opération

Alain Champagne

Laboratoire Item EA de Pau

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals