Navigation – Plan du site

AccueilNuméros46Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainMetz (Moselle). 8, rue Gaudrée

Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Metz (Moselle). 8, rue Gaudrée

Responsable d’opération : Patrice Pernot
p. 186

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015

Numéro d’opération :

1310052

Nature de l'opération :

fouille préventive, archéologie du bâti
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0137039

Texte intégral

1Le diagnostic a permis de révéler la conservation de vestiges bâtis s’échelonnant entre le second Moyen Âge et la première moitié du xxe s.

2Les premiers témoins, relativement ténus, suffisent à montrer que la configuration actuelle de cette partie du quartier était acquise dès cette période. Une ouverture dans un mur mitoyen actuel (porte piétonne) montre que la parcelle originelle était plus étendue et englobait la parcelle adjacente. Il semble que l’essentiel des maçonneries des deux mitoyennetés soit médiéval. Une cloison de partition interne en matériaux légers, deux placards muraux et divers enduits, parfois peints, appartiennent à ce premier champ chronologique.

3Divers aménagements s’inscrivent dans la phase suivante (épi- ou post-médiévale au début du xviiie s.). Ils démontrent que la parcelle initiale a été lotie. Les équipements antérieurs (porte, placards) sont supprimés, mais d’autres sont créées (deux nouveaux placards). Le principal aménagement concerne un possible escalier.

4Vers 1730-1740, d’importants travaux sont entrepris, peut-être dus à des décisions de réalignement de façades. Les façades sur rue et sur cour sont reconstruites dans le goût stylistique du temps. Parallèlement, les plafonds sont refaits et le bâtiment est surélevé d’un niveau de combles. Les espaces internes s’organisent autour de la cage d’escalier, en position centrale. De nouveaux équipements de chauffage (cheminées) sont mis en place dans chaque pièce.

5Au cours du xixe s. (ou peut-être dès la fin du siècle précédent), une extension est réalisée sur trois niveaux à l’arrière du corps principal. Ce nouveau programme conduit à quelques modifications (percement de portes, suppression d’une fenêtre). Quelques aménagements postérieurs (nouvelle porte, suppression de cheminée) achèveront de donner à ce bâtiment sa configuration actuelle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Pernot, « Metz (Moselle). 8, rue Gaudrée »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 186.

Référence électronique

Patrice Pernot, « Metz (Moselle). 8, rue Gaudrée » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 24 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7210 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.7210

Haut de page

Auteur

Patrice Pernot

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Patrice Pernot

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search