Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Quimper (Finistère). 7-11, rue du Frout

Responsable d’opération : Jean-François Villard
p. 190-191

Entrées d’index

Année de l'opération:

2015
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0139348

Texte intégral

1Un diagnostic a été réalisé au cœur de la ville de Quimper, intra-muros, à proximité de l’angle SE des remparts, non loin de la cathédrale. Cette partie de la ville est bâtie sur l’ancien confluent du Frout et de l’Odet (fig.). Celui-ci sert de point d’appui à la fondation de la cité médiévale à la charnière des xe et xie s., avant d’être asséché et détourné au cours du xive s. lors de l’extension de l’espace intra-muros consécutif à la construction de la cathédrale gothique et des remparts. L’opération est réalisée dans la cour intérieure (750 m²) des anciens bâtiments de la Maison diocésaine. Deux sondages sont ouverts pour une surface totale de 74 m².

2Dans ce contexte humide, le substrat géologique est atteint à près de 2 m de profondeur. Il est recouvert par les fondations et les niveaux de destruction d’un bâtiment du xixe s., et des horizons de jardins d’époque moderne. Il se compose d’une arène granitique grasse, recouverte par une couche d’argile pure, fine et bleutée. Cette dernière peut tout autant provenir de la dégradation de l’arène que de dépôts alluviaux autour de cette zone de confluence. Les sondages révèlent la présence de fosses datées entre la fin du xive s. et le début du xvie s. Creusées dans le substrat argileux, elles ont en commun un comblement incluant une forte composante organique naturelle (tourbe et macro-restes de végétaux observés, graines et pollens potentiellement présents) ou anthropique, caractérisée par la présence de bois manufacturé, de restes de faune terrestre (ossements de bovins, porcins et ovins ou caprinés) ou maritime (moules), de rejets d’artisanat du cuir, associés à des débris d’ardoises. Ces aménagements semblent accompagner l’assèchement, le détournement du Frout et les tentatives d’urbanisation de ce secteur à la fin du Moyen Âge. Seul l’échantillonnage de fragments de cuir a fait l’objet d’une étude spécifique. Il révèle la présence de chutes de découpes (découpes de pièces et d’ajustements), d’éléments de semelles et de système de fermeture de bottes ou chaussures, témoins d’un artisanat du cuir. Ces artefacts sont comparables à ceux de la place Laennec à Quimper (xiie-xive s.). Ces fosses sont scellées par une épaisse couche argileuse graveleuse compacte, mise en place entre la fin du xve et le début du xvie s.

3Ces structures sont contemporaines d’une période de grande activité au sein de la cité épiscopale : fin de construction de la cathédrale, construction des remparts et du palais épiscopal. Il est possible que ces sédiments (comblement des fosses et remblais) aient été mis en place à la suite de l’exploitation des bancs d’argile, utilisée dans ces chantiers urbains. Les débris d’ardoise attestent un environnement en corrélation avec ces travaux. Cette portion de l’espace intra-muros, gagné sur la zone de confluence, demeura peu constructible et fut réservée à des activités agricoles ou maraîchères (jardins de l’Évêché).

Quimper, vue de l’organisation stratigraphique d’un sondage profond ; au fond, les fosses médiévales creusées dans le substrat argileux.

Quimper, vue de l’organisation stratigraphique d’un sondage profond ; au fond, les fosses médiévales creusées dans le substrat argileux.

Cl. J-F Villard, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Quimper, vue de l’organisation stratigraphique d’un sondage profond ; au fond, les fosses médiévales creusées dans le substrat argileux.
Crédits Cl. J-F Villard, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7223/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 599k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-François Villard, « Quimper (Finistère). 7-11, rue du Frout »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 190-191.

Référence électronique

Jean-François Villard, « Quimper (Finistère). 7-11, rue du Frout » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 05 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7223

Haut de page

Auteur

Jean-François Villard

Inrap

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-François Villard

Inrap

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals