Navigation – Plan du site

AccueilNuméros46Chronique des fouilles médiévales...II. - Constructions et habitats e...II 1. – Opérations de terrainAix-en-Provence (Bouches-du-Rhône...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Parvis de l’église de la Visitation

Responsable d’opération : Emanuela Rossetti o Roscetti
p. 208

Texte intégral

1Située dans le secteur sauvegardé en rive est de la rue Mignet, l’église de la Visitation fait l’objet d’un programme de restauration. La première tranche de travaux a consisté en la reprise des fondations de l’escalier du parvis dont les niveaux sous-jacents ont donné lieu à une fouille nécessitée par l’urgence absolue.

2Le sol géologique est apparu assez haut, entre les cotes 197,00 m NGF, à l’ouest et 198,27 m NGF à l’est. Ce substrat a été entaillé par une canalisation orientée E-O à laquelle est liée, au nord, une calade dont l’extension n’est pas connue.

3La canalisation marque la séparation entre deux cavités de près de 3 m de profondeur, dont les limites n’ont été reconnues qu’à l’ouest, en bordure de la rue Mignet, mais dont l’extension, à l’est, au moins jusqu’à la façade de l’église et certainement au-delà, a été confirmée par des sondages géotechniques. Sur la première canalisation, au nord, s’est greffé un égout d’orientation E-O, intégralement aménagé dans le substrat, qui se raccorde à l’ouest sur le réseau viaire.

4La deuxième cavité, au sud, a livré un reliquat de sol et un parement de maçonnerie plaqué contre sa paroi sud. Ces dispositifs, qui rappellent l’agencement de certaines caves, ne peuvent, cependant, correspondre à l’utilisation première de la cavité, puisque près d’1,20 m en sépare le fond du niveau de sol mis en évidence. Les limites de la fouille n’ont pas permis de saisir une éventuelle connexion entre les cavités nord et sud ; de même, l’écoulement de la canalisation centrale dans la cavité nord, via une cuvette étanchée creusée dans le substrat, s’il est possible, n’a pas pu être confirmé. La datation et l’interprétation de ces structures liées à l’eau, non documentées par les textes, restent difficiles. Perturbés par les fondations de l’église de la Visitation, ces vestiges sont, quoi qu’il en soit, antérieurs à la construction de l’église. L’hypothèse d’un réaménagement de la cavité sud en cave trouve, en revanche, un écho dans la documentation textuelle qui dès avant 1552 atteste la présence d’habitations, dans ce secteur. Occupées par les religieuses de la Visitation, à partir de 1624, ces maisons sont détruites à partir de 1647 pour permettre l’édification du complexe conventuel. Les remblais chargés de gravats et d’éléments lapidaires qui constituaient le soubassement du parvis-escalier pourraient résulter de cette campagne de démolition.

5La fouille a également permis d’examiner les maçonneries des fondations de l’église, du couvent qui lui est associé et du bâtiment sis au 22 rue Mignet. Ce dernier a été édifié avant la construction du complexe conventuel. Sa fondation, qui s’adosse à la paroi de la cavité nord, et son élévation reçoivent l’appui de la façade de l’église dont la construction a fait l’objet, avec le bâtiment conventuel adjacent, d’une seule et même phase de travaux. Outre un important lot de mobilier résiduel antique et médiéval, qui confirme l’existence d’une fréquentation ancienne du secteur, les remblais présents au-dessous du parvis-escalier ont aussi livré des fragments de céramique remontant au xviiie s. Leur présence atteste, un siècle plus tard, d’une ou plusieurs réfections de l’escalier-parvis de l’édifice.

Aix-en-Provence, parvis de la Visitation. Plan général des vestiges.

Aix-en-Provence, parvis de la Visitation. Plan général des vestiges.

M. Panneau

Haut de page

Table des illustrations

Titre Aix-en-Provence, parvis de la Visitation. Plan général des vestiges.
Crédits M. Panneau
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7284/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 529k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emanuela Rossetti o Roscetti, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Parvis de l’église de la Visitation »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 208.

Référence électronique

Emanuela Rossetti o Roscetti, « Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Parvis de l’église de la Visitation » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 28 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7284 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.7284

Haut de page

Responsable d’opération

Emanuela Rossetti o Roscetti

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search