Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Nans-les-Pins (Var). Les châteaux

Responsable d’opération : Nicolas Attia et Vincent Ory
p. 224-225

Entrées d’index

Année de l'opération:

2015
Haut de page

Texte intégral

1L’opération qui s’est déroulée entre le 3 et le 29 août 2015 avait pour objet de comprendre les connexions et circulations entre la tour orientale et l’église du complexe castral après le percement d’une porte dans le mur est de la tour donnant directement dans le chœur, et, d’autre part, de déterminer la chronologie relative de l’occupation de ce secteur.

2Trois sondages ont été réalisés à l’intérieur et au nord de l’église Saint-Sébastien. Ils ont révélé la subsistance des murs gouttereaux nord et sud d’un édifice antérieur, dont l’abside avait été mise au jour en 1962, et probablement d’un soutien de fondation d’autel semblable à celui retrouvé dans la chapelle castrale du fort de Buoux (84). Il est vraisemblablement lié à l’église Saint-Sébastien (fig.). Les données de fouille ont permis d’affiner, de corriger et de compléter les hypothèses exposées dans la notice du BSR 2014, mais également de fournir un apport non négligeable à la connaissance du site à travers un éclairage nouveau sur son occupation et son organisation interne.

3Il apparaît aujourd’hui que la première église est antérieure à la seconde moitié du xiie s., où elle est détruite par un incendie et remplacée par une église aux dimensions plus importantes venant s’appuyer contre la tour est et les bâtiments occidentaux préexistants. Très probablement remaniée une première fois au cours du xive s., avec, sur les murs, la mise en place d’un enduit rouge à joints figurés blancs complété, sur la voûte en berceau, par un enduit blanc à joints figurés rouges, l’église est remaniée une seconde fois, au plus tôt dans la seconde moitié de l’année 1517. Un dallage lié à la construction d’un mur de refend séparant le chœur du reste de l’église est posé et la porte du mur de la tour, percée. Cet important remaniement, tout comme la présence, à même le sol, d’un foyer aménagé contre le mur sud de la nef suggère qu’à cette période l’édifice avait vraisemblablement perdu sa vocation religieuse. Il est détruit dans la seconde moitié du xvie s., peut-être aux alentours de 1578, par Louis Laugier de Verdache.

4La difficulté de datation de l’église antérieure tient à l’exiguïté de la fenêtre d’observation, et à la rareté du mobilier du fait de la vocation de l’édifice. Tous les niveaux associés à l’édifice sont des remblais qui mêlent du mobilier médiéval et protohistorique. Ce dernier semble lié à la présence de l’oppidum de Sainte-Croix, du second âge du fer, à proximité immédiate du site, probablement occupé lui aussi dès cette période.

5À ce stade de l’étude, la datation des différentes structures est encore fragile. L’existence d’une tribune seigneuriale et la localisation de la porte de l’église Saint-Sébastien, tout comme le plan de l’édifice antérieur demeurent à ce jour des hypothèses, et nécessiteront dans les années à venir la réalisation d’une série de sondages, si ce n’est la fouille totale de l’édifice religieux.

Nans-les-Pins, les châteaux, évolution architecturale simplifiée de l’ensemble église/tour orientale. Plan d’après le relevé établi à la demande de G. Démians d’Archimbaud, 1962.

Nans-les-Pins, les châteaux, évolution architecturale simplifiée de l’ensemble église/tour orientale. Plan d’après le relevé établi à la demande de G. Démians d’Archimbaud, 1962.

Dessin V. Ory

Haut de page

Table des illustrations

Titre Nans-les-Pins, les châteaux, évolution architecturale simplifiée de l’ensemble église/tour orientale. Plan d’après le relevé établi à la demande de G. Démians d’Archimbaud, 1962.
Crédits Dessin V. Ory
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7326/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 123k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Attia et Vincent Ory, « Nans-les-Pins (Var). Les châteaux »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 224-225.

Référence électronique

Nicolas Attia, Vincent Ory, « Nans-les-Pins (Var). Les châteaux » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 30 mars 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7326

Haut de page

Auteurs

Nicolas Attia

Vincent Ory

Articles du même auteur

Haut de page

Responsables d'opération

Nicolas Attia

Vincent Ory

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals