Navigation – Plan du site

AccueilNuméros46Chronique des fouilles médiévales...II. - Constructions et habitats e...II 2. – ProspectionsHambye (Manche). Processus d’impl...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 2. – Prospections

Hambye (Manche). Processus d’implantation et développement de l’abbaye d’Hambye dans le paysage (xiie-xive s.)

Responsables d'opération : Marie Bisson et Jean-Baptiste Vincent
p. 239

Texte intégral

1Une opération de prospection archéologique a été menée afin de préciser les conditions d’implantation de l’abbaye d’Hambye dans le paysage. Ce monastère est fondé en 1145 par Guillaume II de Paisnel, baron d’Hambye, qui donne des terres à la confluence de la Sienne et de la Doquette. Traditionnellement, l’historiographie définit les moines d’Hambye comme des réformés de Tiron, parenté aujourd’hui très contestée. L’abbaye est rapidement élue chef d’ordre en 1181 et devient la mère des abbayes de Longues (1168) et de Valmont (1169). L’organisation monastique d’Hambye est à ce jour méconnue ; ses institutions et ses coutumes demeurent incertaines avec néanmoins la certitude que les moines adoptent un monachisme réformé. Cette abbaye est par ailleurs bien reconnue pour son abbatiale de style gothique rayonnant. Un relevé topographique, complété par des prospections pédestres, était un préalable nécessaire à toute autre enquête. Le projet, financé par le Conseil départemental de la Manche, s’est déroulé début 2015. Le relevé, qui recouvre 25 ha, a permis de répertorier précisément bâtiments, carrière, cours d’eau, digues, microreliefs, et autres structures. Il en résulte une meilleure compréhension des aménagements paysagés grâce à l’étude géomorphologique des vallées et des versants, ainsi que l’étude du carré claustral (spatialisation, composition et orientation) autour duquel se greffent les bâtiments conventuels, et enfin l’étude morphologique de l’enceinte monastique. Cette enquête montre que les bâtiments sont articulés autour de trois terrasses délimitant des espaces particuliers. L’étude a également permis la restitution d’un système hydraulique spécifique, aménagé selon l’agencement des bâtiments. L’abbaye était pourvue de systèmes d’apport en eau propre et potable (alimentant notamment les cuisines et les moulins) et d’évacuations des eaux usées et de pluie. L’étude permet de prouver que le réseau hydraulique d’Hambye se composait d’au minimum trois étangs aménagés dans la vallée de la Doquette. Le point culminant d’une digue révèle la hauteur maximale de l’étang qu’elle retenait. Par conséquent, il est possible de restituer l’étendue d’eau en suivant la courbe de niveau qui part de cette digue. Le premier étang atteignait 333 m de long pour 91 m de large. Ces étangs permettaient une meilleure régularisation du débit de l’eau et servaient à la pisciculture.

2L’étude de cette abbaye, peut être mise en regard avec d’autres travaux menés sur des sites monastiques contemporains (Savigny-le-Vieux, 1122 ; Mortemer, 1134 ; Ardenne, 1160, Fontevraud, 1101).
 Cette recherche de master, est reliée aux travaux de Jean-Baptiste Vincent sur les abbayes cisterciennes normandes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Bisson et Jean-Baptiste Vincent, « Hambye (Manche). Processus d’implantation et développement de l’abbaye d’Hambye dans le paysage (xiie-xive s.) »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 239.

Référence électronique

Marie Bisson, Jean-Baptiste Vincent, « Hambye (Manche). Processus d’implantation et développement de l’abbaye d’Hambye dans le paysage (xiie-xive s.) » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7361 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.7361

Haut de page

Auteurs

Marie Bisson

université de Caen Normandie

Jean-Baptiste Vincent

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search