Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Condé-sur-l’Escaut (Nord). Château de l’Arsenal

Responsable d’opération : Lionel Droin
p. 254

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015
Haut de page

Texte intégral

1En août 2015 s’est déroulée la 8e campagne de fouille sur le château de l’Arsenal de Condé-sur-l’Escaut. La moitié de l’équipe s’est consacrée à l’étude du mobilier et surtout à son inventaire afin de l’adapter aux nouvelles normes du SRA, en particulier avec l’adoption de l’identifiant unique normalisé. À cette occasion, la base de données informatique a été totalement refondue. À l’issue de ce travail, 80 % du mobilier a été reconditionné et répertorié pour un peu plus de 5 800 références.

2L’étude historique de cette campagne consiste en l’analyse d’un ensemble documentaire conservé aux Archives générales du Royaume à Bruxelles, qui n’avait pas encore été exploré (Bruxelles, AGR, Chambre des comptes, Acquits de Lille, 2033). Ce fonds concerne des documents d’époque moderne mais qui font référence à des documents médiévaux, certains actes cités étant datés du xiiie s.

3L’autre moitié de l’équipe s’est consacrée à la fouille sédimentaire concentrée sur la partie NE du site, au voisinage du châtelet d’entrée. L’objectif est de relier cette zone avec la haute cour du début xiiie s. en balayant toute la séquence stratigraphique. Le travail a porté sur une maison médiévale (xve s.) disposant d’une cheminée double située au nord de la zone de fouille mais aussi sur une grande fonderie de fer repérée en 2014, mais dont l’extension au sud n’est pas encore parfaitement connue.

4Concernant la fonderie, qui est encore en cours de fouille, il faut souligner la taille imposante du bâtiment (20 m sur 10 m). Les installations internes, avec trois tranchées de coulée maçonnées, associées avec au moins un four, dégagent une impression de solidité, d’une structure fortement organisée. Ce bâtiment s’insère dans un environnement qui se met en place autour de lui, en particulier avec la cour de briques située au nord et peut être avec les structures trouvées en 2010 à environ 20 m plus au sud. Le mobilier, mais surtout de très nombreuses découvertes monétaires, permettent de dater le fonctionnement de la fonderie de la première moitié du xviie s. Lors de son abandon, elle produisait des munitions en fer (boulets et grenades à main) ainsi que des objets ferreux liés à l’artillerie.

5La succession des bâtiments donne une impression de continuité. La fonderie s’aligne avec le bâtiment à cheminée antérieur et il est probable que ces deux édifices coexistent au moins un temps. À la fin du xviie s., la partie sud de la fonderie semble perdre sa fonction industrielle mais continue à être occupée. En tout cas, le hangar et des bâtiments en briques postérieurs (fin xviie et première moitié xviiie s.) se servent de ses murs comme fondations et en reprennent les limites. Il est fort probable que l’appellation d’Arsenal donné au château date du fonctionnement de cette fonderie et non de l’installation des artilleurs de Louis XIV.

6L’étude de cet ensemble industriel va se poursuivre en 2016 par d’extension de l’emprise de la fouille vers le sud jusqu’au niveau d’arasements de la haute cour primitive.

Condé-sur-l'Escaut, interprétation de l’état de fonctionnement de la fonderie (première moitié xviie s.).

Condé-sur-l'Escaut, interprétation de l’état de fonctionnement de la fonderie (première moitié xviie s.).
Haut de page

Table des illustrations

Titre Condé-sur-l'Escaut, interprétation de l’état de fonctionnement de la fonderie (première moitié xviie s.).
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7398/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 427k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lionel Droin, « Condé-sur-l’Escaut (Nord). Château de l’Arsenal », Archéologie médiévale, 46 | 2016, 254.

Référence électronique

Lionel Droin, « Condé-sur-l’Escaut (Nord). Château de l’Arsenal » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 25 janvier 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7398

Haut de page

Auteur

Lionel Droin

UnivArchéo

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Lionel Droin

UnivArchéo

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals