Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Douai (Nord). Institution Saint-Jean

Responsable d’opération : Étienne Louis
p. 256

Entrées d’index

Année de l'opération:

2015
Haut de page

Texte intégral

1L’Institution Saint-Jean a projeté de reconstruire, sur une emprise d’environ 2 000 m², un gymnase édifié à la fin des années 1950 et situé en cœur d’îlot, dans le centre historique de la ville de Douai. Compte tenu des données de topographie historique recueillies sur ce secteur, et en tout premier lieu du fait que l’aménagement se situe à l’emplacement des fossés de l’enceinte urbaine du xie s., un diagnostic d’archéologie préventive a été réalisé par la Communauté d’agglomération du Douaisis du 8 au 14 décembre 2015. Six tranchées et cinq sondages profonds ont été ouverts à la pelle mécanique, sur une surface cumulée de 243 m².

2La bonne réalisation du diagnostic s’est heurtée à des difficultés résultant de la très forte épaisseur des remblais modernes et contemporains et de leur instabilité générale (de nombreux effondrements se sont produits au fur et à mesure du creusement des tranchées), qui n’ont pas permis d’atteindre, sauf ponctuellement, le substrat géologique ni même des niveaux médiévaux.

3Douai, dès le milieu du xe s., connaît une évolution économique et démographique ascendante qui amène, moins d’un siècle et demi après la fondation du castrum primitif, à l’érection d’une nouvelle et vaste enceinte urbaine d’environ 2 200 m de périmètre. Le mur en pierre est précédé d’un vaste fossé dont la profondeur, qui doit tenir compte de l’alimentation en eau gravitaire à partir de la Scarpe, est très variable et peut atteindre 8 à 9 m. Le mur est systématiquement détruit au long du xvie s. pour fournir des matériaux à de nouveaux travaux de fortification. Le démantèlement ne s’accompagne pas de la disparition des fossés, qui demeurent indispensables jusqu’au xixe s. – comme déjà au Moyen Âge – pour l’alimentation des moulins, pour les usages industriels de l’eau, la protection contre l’incendie, l’évacuation des eaux usées et plus généralement pour l’approvisionnement en eau de la population et du bétail. Avec le temps, le bras d’eau fut progressivement réduit, jusqu’à la réalisation à l’époque moderne et contemporaine de conduits maçonnés, souvent voûtés et souterrains, larges de 3 à 5 m, avant leur remblaiement définitif au milieu du xxe s.

4Les résultats du diagnostic réalisé en décembre 2015 peuvent sembler décevants. Le mur d’enceinte du xie s. n’a pu être précisément localisé ni observé, selon toute probabilité parce qu’il est situé sous les murs mitoyens encore existants et limitants l’emprise prescrite vers le sud. Le profil, la morphologie et les éventuels dépôts anciens du fossé de l’enceinte ont également échappé aux recherches, car trop profondément enfouis (au moins 4,50 m et probablement 7 m). Les tranchées ont cependant permis d’observer quatre séquences successives de remblaiement du fossé, respectivement du xvis., des xvie-xviie s., de la fin du xviiie s. ou du début du xixe s. et enfin des années 1950.

5Le bord externe du fossé a été repéré sur quelques mètres à l’extrémité orientale du terrain d’emprise, permettant d’estimer sa largeur à une trentaine de mètres. Dans ce petit secteur (tranchées 5 et 6), ont été observés des remblais, des latrines, des fosses d’extraction de limon et diverses fosses détritiques, datées, selon les cas, du xiiie au xvie s.

6Ces données, aussi limitées qu’elles puissent paraître, confirment cependant à quel point le parcellaire urbain subactuel (tel qu’il apparaît notamment sur les cadastres de 1830 et de 1908), a fossilisé la topographie ancienne du secteur, voirie, habitat, fossé et mur d’enceinte, durablement fixée depuis la fin du Moyen Âge.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Étienne Louis, « Douai (Nord). Institution Saint-Jean »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 256.

Référence électronique

Étienne Louis, « Douai (Nord). Institution Saint-Jean » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 04 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7403

Haut de page

Auteur

Étienne Louis

Musée-parc Arkéos

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Étienne Louis

Musée-parc Arkéos

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals