Navigation – Plan du site

AccueilNuméros46Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III 1. – Opérations de terrainFréjus (Var). Place Paul-Albert-F...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Fréjus (Var). Place Paul-Albert-Février

Responsable d’opération : Hélène Garcia
p. 259

Texte intégral

1Lors de travaux de rénovation au 1er étage d’une maison située dans le noyau urbain médiéval de la ville, une portion de mur en moyen appareil de grès assisé a été observée sur environ 4 m². Situé au niveau d’une tour ouverte à la gorge de l’enceinte du xive s., ce mur s’apparente à une courtine fermant la tour sur sa partie basse. Sur son sommet, un espace large de 1 m et nivelé au mortier, marque probablement l’emplacement d’un chemin de ronde passant à l’arrière de la tour.

2Dans un deuxième temps, la courtine subit des modifications avec la construction d’une maison contre son parement interne qui reprend les limites de la maison actuelle. L’empreinte de sa toiture à deux pans, en lauzes, est visible dans le parement de la courtine et son pignon se situe à 1 m en dessous du chemin de ronde. De part et d’autre de cette maison, d’autres maisons, avec un étage supplémentaire, ont été construites en prenant soin de préserver la circulation sur le chemin de ronde. Aucun élément de datation n’a été découvert lors de la surveillance de travaux. Néanmoins, une mention en 1483 d’une autorisation de bâtir contre l’enceinte par le seigneur-évêque permet de faire remonter cette phase aux alentours du xve s.

3Dans un troisième temps, le bouchage de la tour ouverte à la gorge et la construction d’un bâtiment contre le parement extérieur de l’enceinte marquent la fin de l’utilisation de la fortification comme élément défensif. La maison connaît une surélévation de sa toiture d’1 m environ ce qui compromet, à priori, le fonctionnement du chemin de ronde. Cette imbrication de l’enceinte du xive s. dans le bâti ne paraît envisageable qu’à partir de la fin du xvie s., période à laquelle l’enceinte moderne est construite.

4Il s’ensuit, à une époque indéterminée, une nouvelle surélévation de la toiture de la maison jusqu’au niveau de l’appentis actuel qui nécessite le comblement de l’espace jusqu’alors préservé de l’ancien chemin de ronde.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hélène Garcia, « Fréjus (Var). Place Paul-Albert-Février »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 259.

Référence électronique

Hélène Garcia, « Fréjus (Var). Place Paul-Albert-Février » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 17 juin 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7414 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.7414

Haut de page

Auteur

Hélène Garcia

service du Patrimoine de Fréjus

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Hélène Garcia

service du Patrimoine de Fréjus

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search