Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
V. – Installations artisanales
V B1. – Carrières, mines et métallurgie : opérations de terrain

Rittershoffen (Bas-Rhin). Ruestlang/réseau de chaleur souterrain

Responsable d’opération : Muriel Roth-Zehner
p. 305

Entrées d’index

Année de l'opération :

2015
Haut de page

Texte intégral

1La mise en place d’un réseau de chaleur souterrain entre les communes de Rittershoffen et Beinheim ont donné lieu à des fouilles préventives sur les communes de Kesseldorf et Rittershoffen sur près de 6000 m² du 15 juin au 10 août 2015.

2L’essentiel du site de Rittershoffen (décapage sur 2185 m²), daté des xie-xiie s., a livré des traces d’activités métallurgiques. Des culots de forges, de nombreuses scories et des fragments de paroi de fours ont été découverts ainsi que des fragments de meules va-et-vient dont certaines présentent des impacts au percuteur et des traces de minerai de fer qui supposent l’existence à cet endroit d’un site de métallurgistes. Les différentes structures ont également livré du minerai de fer en grains (pisolithique/Bohnerz) ce qui semble confirmer la réduction de minerai à cet endroit. Rittershoffen se trouve dans le Sulzerland, territoire connu pour ces gîtes et minières exploitées du Moyen Âge (première mention en 1381, gîte de Zutzendorf) au xixe s. (exploitation par les industries De Dietrich).

3Le lavage du minerai brut demandant une importante quantité d’eau, le site est localisé de part et d’autre d’un cours d’eau et plusieurs points d’eau ont été aménagés. Les découvertes les plus spectaculaires sont celles de trois puits exceptionnellement bien conservés. Deux d’entre eux étaient composés de pieux et noisetier tressé (type plessis). Une corde a été mise au jour dans un des deux puits. Le conduit du troisième était réalisé à l’aide d’un tronc évidé. De nombreuses graines et noyaux ont été recueillis au fond des conduits ainsi que les restes d’une semelle de cuir.

4Les ensembles céramiques médiévaux sont importants : céramiques globulaires à bord ourlé et à fond convexe ou plat ainsi que des premières céramiques grises cannelées. À noter aussi la présence de céramique à pâte claire décorée de peinture rouge.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Muriel Roth-Zehner, « Rittershoffen (Bas-Rhin). Ruestlang/réseau de chaleur souterrain », Archéologie médiévale, 46 | 2016, 305.

Référence électronique

Muriel Roth-Zehner, « Rittershoffen (Bas-Rhin). Ruestlang/réseau de chaleur souterrain » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7510

Haut de page

Auteur

Muriel Roth-Zehner

PAIR

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Muriel Roth-Zehner

PAIR

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals