Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
V. – Installations artisanales
V C2. – Autres installations artisanales : prospections

Saint-Genest et Lignerolles (Allier). Gorges du Cher

Responsable d’opération : Olivier Troubat
p. 311-312

Entrées d’index

Année de l'opération:

2015
Haut de page

Texte intégral

Les moulins de Verrière

1La prospection s’est opérée dans une zone où seul un moulin était répertorié, le moulin de Verrière. Ouvrage important, avec une digue massive de 52 m et un bief de 166 m, il montre un canal de fuite après le moulin, trop important pour ses besoins, avec 90 m de longueur. Un moulin antérieur, avec un autre endiguement plus en aval, a pu ainsi être mis en évidence. Ce moulin a été abandonné fin xviie-début xviiie s. Le moulin plus tardif a réutilisé une partie de l’ouvrage précédent.

2Le moulin de Verrière « tardif » est une construction ayant les caractéristiques d’autres ouvrages de la fin xviie au début xviiie. Une adaptation du bâtiment de meunerie est faite au xixe s. Une grande meule de ribe témoigne de l’activité de broyage du chanvre, très importante dans la gorge, que nous avions mise en évidence l’an dernier.

L’oratoire et le gué de St-Martin

3En aval du moulin antérieur de Verrière, sur la même rive est, 60 m de chaussée de bief aménagé le long d’une falaise conduisent à un ancien gué qui rejoint, sur l’autre rive, un petit oratoire construit dans une anfractuosité rocheuse. La rive est là très abrupte, mais des chemins allant de l’oratoire au plateau ouest sont toujours visibles aujourd’hui dans les bois.

4L’oratoire Saint-Martin était à l’origine une grotte aménagée, dont il reste des traces de voûtes par blocage de briquettes. Il a été muré, paré d’un crucifix et les chemins sont devenus impraticables, au point qu’il n’est plus connu des riverains. Le toponyme du gué, le Pas de l’Âne, est un dérivé de l’hydronymique gaulois ana, forme très courante désignant un Passage de l’Eau. La sacralisation du lieu pourrait être ancienne en fonction de ce toponyme, mais aussi en raison de celui lié à saint Martin, généralement associé aux passages. Dans cette haute vallée, où l’étude des syncrétismes dans les hagiographies et la statuaire a été faite, ces exemples ne sont pas inhabituels.

Un moulin « vers les Fonds Saint-Martin »

5Ce moulin est bâti dans une zone aujourd’hui difficilement accessible, hors par le lit de la rivière. La typologie d’un meuleton trouvé, est différente du type très standardisé dans les gorges du Cher des meuletons déjà répertoriés (xviiie-xixe s.). Il pourrait être antérieur. La base de données des meules de ribe est insuffisante pour permettre une datation. Les dessins et descriptions sont transmis au PCR du Groupe Meules, pour l’alimenter.

6Avec deux moulins à chanvre trouvés encore cette année, tout comme l’an dernier, la culture et l’exploitation de cette fibre se dévoilent encore comme importantes dans la région. Nous avions recensé dans notre rapport 2014, les occurrences de cette culture, depuis les Coutumes du Bourbonnais, qui la montrent comme très présente aux xve-xvie s. Le duché consacre de grandes surfaces à sa production aux xviie-xviiie s. et cela se poursuit au début du xixe s., jusqu’à sa quasi-disparition avant 1850. Le chanvre, transformé en toile, en voiles, en cordages, constituait une ressource importante pour la région, pendant ces périodes.

Saint-Genest, moulin de Verrière.

Saint-Genest, moulin de Verrière.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Saint-Genest, moulin de Verrière.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7528/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 112k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Troubat, « Saint-Genest et Lignerolles (Allier). Gorges du Cher »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 311-312.

Référence électronique

Olivier Troubat, « Saint-Genest et Lignerolles (Allier). Gorges du Cher » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 09 juillet 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7528

Haut de page

Auteur

Olivier Troubat

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Olivier Troubat

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals