Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Ahuy (Côte-d’Or). Devant la Ferme

Responsable d’opération : Stéphanie Morel-Lecornué
p. 164

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0137397

Texte intégral

1Un habitat médiéval et moderne a été découvert en bordure sud du village ancien. L’occupation médiévale, rurale, s’est implantée sur un cimetière carolingien dont seules trois sépultures subsistent.

2Le premier état date du xie s. Composé de bâtiments sur poteaux porteurs au sud de la parcelle, il est associé à des fossés agricoles et à des fosses situées au nord des bâtiments. Le plus grand édifice mesure 22 m de long sur 5,5 m de large. Il est formé de gros poteaux dont le creusement mesure entre 1,10 et 1,40 m de diamètre. Les fossés agricoles, parallèles entre eux, sont distants les uns des autres de 3,40 m. Peu profonds, ils n’ont pas livré de mobilier. Seule la stratigraphie nous permet de les associer aux bâtiments du xie s.

3Une pièce semi-excavée a été mise au jour au SO de la parcelle. Son originalité réside dans la présence d’un aménagement en arc de cercle dans son angle NE. Cet aménagement, conçu dès l’origine, ressemble à un soupirail descendant jusqu’au niveau du sol. Les rares tessons de céramique retrouvés sur le sol datent du xie s., mais il est possible que cet édifice soit plus ancien. Il a été ensuite remblayé et le mur nord a été réutilisé comme fondation pour un nouveau bâtiment édifié à l’époque moderne.

4Une occupation plus aisée caractérise le xiiie s. La fouille fine d’une pièce semi-excavée d’un petit bâtiment en L, au NO de la fouille, en témoigne tant par son mobilier riche et diversifié (vaisselle fine, monnaies de provenance lointaine, matrice de sceau, prédominance du mouton dans la faune consommée, etc.) que par la construction soignée des murs ou du sol (radier en hérisson) de cette pièce qui mesure 3,70 m par 3,10 m et dont les murs sont conservés sur une élévation maximale de 0,95 m. Parementés, ils sont liés à la terre. Les parties ouest et nord étaient enterrées et les murs sont appuyés directement contre le substrat, sans parement. L’entrée s’effectuait au sud par un escalier de cinq marches donnant sur l’extérieur qui a été muré juste avant l’abandon de cette salle : les remblais à l’intérieur de l’escalier sont contemporains de ceux de l’intérieur de la pièce. Ce petit bâtiment a subi plusieurs remaniements bien visibles au niveau de cette pièce semi-excavée (remblayée au xive s.) ou des escaliers, bouchés soigneusement. L’édifice a peut-être perduré jusqu’à l’époque moderne.

5L’ensemble de la parcelle fouillée (2 000 m²), qui n’est qu’une partie de la maison seigneuriale décrite dans les textes (propriété des chanoines de Saint-Étienne de Dijon depuis au moins le xiiie s.), subit de fortes perturbations à l’époque moderne, probablement au milieu du xvie s. Un grand bâtiment maçonné est érigé, associé à des niveaux de sols et de cours pavés. Ce bâtiment de type grange se développe au sud de la parcelle, tandis que le nord concentre différentes cours, séparées par des murs de clôture et accessibles par des portes charretières. Le site apparaît encore sur un plan terrier de 1751, mentionné comme la maison seigneuriale avec sa grange. En 1809, au moment de la réalisation du cadastre napoléonien, tout a disparu : la parcelle est devenue un champ.

Ahuy, pièce C du bâtiment 1. Apprêt de sol en hérisson. XIIIe s.

Ahuy, pièce C du bâtiment 1. Apprêt de sol en hérisson. XIIIe s.

Cl. Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Ahuy, pièce C du bâtiment 1. Apprêt de sol en hérisson. XIIIe s.
Crédits Cl. Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7532/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 1,2M
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stéphanie Morel-Lecornué, « Ahuy (Côte-d’Or). Devant la Ferme », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 164.

Référence électronique

Stéphanie Morel-Lecornué, « Ahuy (Côte-d’Or). Devant la Ferme » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 18 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7532

Haut de page

Auteur

Stéphanie Morel-Lecornué

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Stéphanie Morel-Lecornué

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals