Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Bruch (Lot-et-Garonne). Gachot

Responsable d’opération : Nadine Béague
p. 169

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0135438

Texte intégral

1Une carrière d’exploitation de graves offre depuis 2009 l’opportunité de vérifier le potentiel archéologique de cette région de confluence de la Garonne, du Lot et de la Baïze, bien qu’un seul site soit pour l’instant attesté sur la commune de Bruch au lieu-dit Saint-Martin (occupation gallo-romaine et nécropole du haut Moyen Âge).

2Ce diagnostic réalisé sur 5 ha complète ceux déjà réalisés depuis la demande d’exploitation de carrière. La profondeur des sondages, portée parfois jusqu’à 5 m, autorise une lecture complète de la stratigraphie en entaillant régulièrement le substrat géologique constitué de graves. Les parcelles concernées se situent sur la basse terrasse de la rive gauche de la Garonne. Les nuances topographiques visibles en surface sont le reflet de dépressions profondes, en majorité de type paléochenal. Les dépôts attestent de longues périodes d’engorgement où la vallée se trouvait submergée. Seule la bande de la berge au pied du talus de la moyenne terrasse était potentiellement favorable à l’occupation humaine.

3L’occupation du site est caractérisée au NE par des installations dont le mobilier céramique pourrait dater du xive s. Le diagnostic a révélé quelques structures excavées à rattacher à une activité d’ensilage et une grande aire de cuisson et de rejet de four relatifs à l’utilisation et au traitement des céréales stockées (cuisson, fabrication du pain ?).

4Quelques cas similaires de conservation des céréales par ensilage jumelée à des foyers extérieurs ou à des fours domestiques ont déjà été découverts en Bergeracois. Le four mis au jour dans la tranchée de sondage 28, associé à deux fosses de rejet, s’apparente aux fours qui ont été fouillés à Creysse en 1992.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nadine Béague, « Bruch (Lot-et-Garonne). Gachot », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 169.

Référence électronique

Nadine Béague, « Bruch (Lot-et-Garonne). Gachot » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 18 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7553

Haut de page

Auteur

Nadine Béague

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Nadine Béague

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals