Navegación – Mapa del sitio

InicioNuméros45Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainCrancey (Aube). Chanteloup

Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Crancey (Aube). Chanteloup

Responsable de la operación: Céline Godard
p. 174

Notas de la redacción

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0137712

Texto completo

1La fouille a mis au jour, au sein d’une emprise de 4 500 m², des fosses néolithiques et mésolithiques ainsi qu’un établissement rural médiéval situé de part et d’autre d’une butte-témoin localisée à 1,2 km au sud de la Seine. Le site se trouve sur la rive gauche du fleuve, entre les communes de Pont-sur-Seine et de Romilly-sur-Seine. L’occupation médiévale est implantée sur le versant nord du site, sur environ 1 000 m².

2Les vestiges se poursuivent au-delà de l’emprise de fouille ; cependant, la quasi-totalité des structures médiévales mises au jour se répartissent au sein d’un double enclos fossoyé illustrant au moins deux phases d’occupation successives  : le premier enclos se rattache au xe ou xie s. tandis que le second est attribué aux xie et xiie s. Les structures en creux situées à l’intérieur de cet espace clos correspondent à des structures de stockage de type silo, à des fosses de rejets et des trous d’ancrage de poteau ainsi qu’à une structure de combustion (un four hémisphérique creusé en sape). Si les trous de poteau ne forment aucun plan cohérent de bâtiment, ils témoignent d’une pérennité de l’occupation avec la construction répétée d’édifices au même emplacement.

3Les différents silos de l’occupation, réutilisés comme dépotoir au xiie s., ont livré l’essentiel du mobilier archéologique. Les éléments céramiques récoltés correspondent à des fragments d’oules et de cruches, fréquemment décorés de flammules. Le mobilier métallique se compose d’éléments domestiques (pentures de coffres, clous divers, couteau) et agricoles (douilles d’outils et émondoir). Les restes archéozoologiques témoignent de la présence sur le site de la triade domestique (avec la consommation sur place de suidés attestée par les traces de découpe) ainsi que de gallinacées (avec un possible poulailler). Les très nombreux restes osseux d’équidés semblent attester un élevage. Enfin, les prélèvements carpologiques réalisés dans les structures de stockage ont livré des macro-restes de céréales (blé nu, seigle, avoine et orge) et, en plus faibles proportions, de pois et de raisin. Si ces carporestes se trouvaient tous en position secondaire, la découverte des plantes messicoles associées et la présence de structures de stockage illustrent bien une culture céréalière à la fois d’hiver et d’été sur le site même.

4Ces différents vestiges témoignent donc d’une activité à la fois domestique et agricole depuis au moins le xe s. Cette exploitation enclose sera progressivement abandonnée au xiiie s. et l’enclos comblé. On note toutefois une présence anthropique ponctuelle à la fin du xve s. ou au xvie s., avec la mise en place d’une carrière d’extraction d’argile.

Crancey, Chanteloup, coupe mécanique du silo ST 18.

Crancey, Chanteloup, coupe mécanique du silo ST 18.

Cl. C. Godard

Inicio de página

Índice de ilustraciones

Título Crancey, Chanteloup, coupe mécanique du silo ST 18.
Créditos Cl. C. Godard
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7569/img-1.jpg
Ficheros image/jpeg, 1,1M
Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Céline Godard, «Crancey (Aube). Chanteloup»Archéologie médiévale, 45 | 2015, 174.

Referencia electrónica

Céline Godard, «Crancey (Aube). Chanteloup» [ficha arqueológica], Archéologie médiévale [En línea], 45 | 2015, Publicado el 15 febrero 2018, consultado el 20 septiembre 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/7569; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.7569

Inicio de página

Responsable de la operación

Céline Godard

Inicio de página

Derechos de autor

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Inicio de página
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search