Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Hermé (Seine-et-Marne). Les Malletons

Responsable d’opération : Séverine Chaudriller
p. 176

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1Une fouille préventive sur 3,4 ha, au sud de Provins, a mis au jour un site de l’âge du bronze, de La Tène et des périodes gallo-romaine et médiévale. Une occupation des viie-xie s., la plus importante du site, témoigne d’un établissement de type rural formé d’ensembles cohérents et organisés de bâtiments sur poteaux, de palissades, de silos, de sépultures, de puits et de fours domestiques. Une petite nécropole est associée à cet habitat. Les sépultures sont groupées le long d’un ancien chemin. Trois tombes témoignent de l’inhumation habillée mérovingienne. Elles contenaient des scramasaxes, des couteaux, des perles, et des garnitures de ceinture (plaques-boucles, contre-plaques et plaques dorsales) damasquinées avec décor.

2Deux découvertes majeures distinguent la période médiévale : d’abord, la présence d’activités métallurgiques qui témoignent d’une organisation de plusieurs ateliers complémentaires (au moins trois), orientés vers la production primaire de fer plutôt que vers la fabrication d’objets en forge. Ensuite, un atelier de potiers avec trois fours à chambre de chauffe et cendrier circulaires et un quatrième plus exceptionnel de par ses dimensions et son architecture. La chambre de cuisson, de plan ovale, est excavée et dotée de parois construites (moellons jointoyés d’argile et parois lutées d’argile). À l’autre extrémité, la fosse de travail (accès et vidange des cendres), étroite, se trouve dans le prolongement de l’alandier (couloir de chauffe situé entre la chambre et la fosse, à l’entrée duquel est placé le foyer). Ce four est remarquable par la présence d’une longue languette centrale séparant la chambre en deux carneaux, avec empreintes d’embouchures de vases. Ces derniers participent à l’architecture du four (soutien de la sole ?).

3Les rebuts de cuisson constituent de riches ensembles céramiques carolingiens, témoignant de formes connues : oules, cruches ou pichets, mais également de grandes formes ouvertes (jattes), dont certaines inédites. L’étude de ces ensembles permettra de faire la liaison entre les productions de tradition champenoise et celles de tradition francilienne et d’affiner la typochronologie des céramiques entre la fin du viiie et la fin du xe s.

Hermé, four de potier F3160 et sépulture F3300.

Hermé, four de potier F3160 et sépulture F3300.

DAO S. Chaudriller, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

Titre Hermé, four de potier F3160 et sépulture F3300.
Crédits DAO S. Chaudriller, Inrap
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7580/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 597k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Séverine Chaudriller, « Hermé (Seine-et-Marne). Les Malletons », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 176.

Référence électronique

Séverine Chaudriller, « Hermé (Seine-et-Marne). Les Malletons » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7580

Haut de page

Auteur

Séverine Chaudriller

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Séverine Chaudriller

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals