Navigazione – Mappa del sito

HomeNuméros45Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainParis. Cour Carrée, musée du Louvre

Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Paris. Cour Carrée, musée du Louvre

Responsabile dell'operazione: Kateline Ducat
p. 186-187

Testo integrale

1Les fouilles du jardin Raffet ont permis d’étudier une surface de 115 m². La mise en place d’un système complexe de blindages évolutifs a permis d’excaver en profondeur en toute sécurité, sans paliers. Ces solutions techniques ont demandé une adaptation permanente de la méthodologie de fouille, et l’exigüité du site a nécessité de privilégier une vision en coupe des vestiges, opportunité unique d’observer près de 6 m de stratigraphie urbaine au cœur de Paris, entre le château – puis palais – du Louvre et la Seine.

2Le site est un lieu de passage privilégié dès le Moyen Âge : le long des fortifications de Philippe Auguste, non loin de la tour du Coin et sa porte (à l’ouest), à l’endroit où l’ancienne rue d’Autriche débouche sur le quai, permettant l’arrivage des marchandises portées par la Seine.

3La fouille a permis d’observer les couches successives de remblais médiévaux confortant les bords de Seine, soumis à des crues et débâcles qui n’ont eu de cesse d’entamer ses rives. La couche d’occupation la plus ancienne, datée au 14C, illustre l’inondation mentionnée à Paris au début du xiie s. Les riverains se sont ensuite dotés d’aménagements de berges de plus en plus imposants. Sous François Ier, des doubles maçonneries massives de presque 4 m de haut sur 1,50 m d’épaisseur permettaient de faire face aux crues du fleuve. Les vestiges des bâtiments témoignent du lotissement de la rue d’Autriche, qui se déployait le long du Louvre, perpendiculairement à la Seine. La plus grande partie du mobilier provient d’une latrine retrouvée intacte ; la variété et la qualité de celui-ci témoigne de l’aisance de ses occupants  : une boîte à fard en jais fleurdelisée, du textile, un dé en os, des boucles de ceintures, des dizaines de poteries entières (tirelire, pichets, pots à cuire tripodes, etc.), une perle en cristal, de la verrerie très soignée, une quinzaine de monnaies. Ce logis disposait d’une cour pavée et d’annexes, en partie retrouvées lors de la fouille ; l’édifice a été identifié comme le logis de Concino Concini, maréchal d’Ancre, édifié en 1612. L’hôtel est détruit en 1665-1668 en vue de la reprise des travaux pour la construction de l’aile sud de la cour Carrée. De nombreuses couches de remblais calcaires provenant de cette phase ont d’ailleurs servi à stabiliser la voie en pente, entre le mur gouttereau sud du logis et l’arche d’Autriche. Enfin, une vaste fosse de rejet riche en fragments d’alliage cuivreux et fer témoigne d’un possible atelier non loin du site.

4Le dernier état montre un jardin d’agrément doté de plates-bandes et d’un grand bassin circulaire, aménagé dans le courant du xviiie s.

Paris, Cour Carrée, musée du Louvre.

Paris, Cour Carrée, musée du Louvre.
Torna su

Indice delle illustrazioni

Titolo Paris, Cour Carrée, musée du Louvre.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7623/img-1.jpg
File image/jpeg, 675k
Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Kateline Ducat, «Paris. Cour Carrée, musée du Louvre»Archéologie médiévale, 45 | 2015, 186-187.

Notizia bibliografica digitale

Kateline Ducat, «Paris. Cour Carrée, musée du Louvre» [scheda archeologica], Archéologie médiévale [Online], 45 | 2015, online dal 15 février 2018, consultato il 20 septembre 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/7623; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.7623

Torna su

Autore

Kateline Ducat

Articoli dello stesso autore

Torna su

Responsabile dell'operazione

Kateline Ducat

operazione (i) diretta (e) da questo archeologo

Torna su

Diritti d'autore

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search