Navigation – Plan du site

AccueilNuméros45Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainSaint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme)...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Îlot Juiverie

Responsable d’opération : Chantal Delomier
p. 191

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0137548

Texte intégral

1Le maintien de nombreuses structures médiévales n’est pas une surprise au cœur d’une ville qui contient de très nombreux vestiges antiques et médiévaux. La conservation de l’arche sainte hébraïque dans le musée d’archéologie du Tricastin, la découverte du mikveh (ou bain rituel) par M. Lert (conservatrice), leur publication, puis le projet de valorisation de la Juiverie ont justifié un investissement particulier en archéologie du bâti, assumé par la commune.

2Des liaisons stratigraphiques incontestables ont été observées. Un vaste édifice roman (xiie-xiiie s.) dont le mur sud (M07) a été étudié en partie (sur sa face sud) était percé de quatre fenêtres couvertes d’arcs clavés en plein cintre. On en ignore le volume d’origine et l’emplacement de la porte d’accès. Une seconde construction de prestige vient s’accoler contre ce bâti initial. Elle est construite au Moyen Âge central (xiiie-xive s.), comme l’attestent la mise en œuvre du bâti, la typologie de la corniche et des ouvertures en place (une fenêtre, une niche, une porte) et le décor.

3Aucune relation spatiale entre le mikveh et ces deux bâtiments ne subsiste en élévation. La présence de deux édifices médiévaux à proximité immédiate du bain rituel permet de relancer la question de l’existence d’une synagogue. On constate que les synagogues de Carpentras, de L’Île-sur-Sorgue et d’Avignon apparaissent dans le cadastre napoléonien alors qu’on ne relève rien sur celui de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Une communauté structurée requiert en outre la présence d’une boulangerie, d’une boucherie et d’un cimetière. Autant d’éléments dont on n’a pas de trace aujourd’hui. L’entrée romane ouvrant sur la rue Juiverie présente un caractère monumental. Cet accès qui n’a pas été étudié pourrait matérialiser un lien structurel entre le mikveh et l’ensemble médiéval. La répartition de l’habitat se rapproche de la morphologie du ghetto – bien qu’il ne paraisse pas adapté d’employer ce terme en Provence. Portes, passages couverts, impasses délimitent nettement l’îlot Juiverie. L’élévation des maisons (la plupart sont écrêtées), les très nombreux passages et portes murées témoignant d’anciennes circulations entre les immeubles sont associés à des parois hautes et peu percées à l’époque médiévale.

4De nombreuses données recueillies enrichissent la connaissance de l’habitat vernaculaire au tout début du xvie s. Les fréquentes mentions de «  domus sive stabulo […] parvum domus sive stabulum  » se retrouvent dans toute la ville. Sur le site, quelques petits espaces avaient manifestement été organisés pour abriter des animaux. Le grand abreuvoir toujours en place au pied du mur roman témoigne encore aujourd’hui de la fonction d’étable dévolue à l’ancien édifice de prestige du Moyen Âge central.

5La proximité de carrières célèbres comme celles de Saint-Restitut ou Châteauneuf ne doit pas faire oublier que réemplois et récupérations restaient d’un usage extrêmement courant. En 1581, la destruction des remparts de la ville par 48 maçons et charpentiers a engendré un afflux de matériaux disponibles. Évaluer l’impact des guerres de Religion, lorsque l’évêque abandonne son palais en ruine, celui de la peste de 1630 ou des démolitions ordonnées par Henri III apparaît impossible à ce stade de l’enquête. En outre, les amples reconstructions engagées au xviiie s. ont effaçé en partie maillage et bâti médiévaux.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chantal Delomier, « Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Îlot Juiverie »Archéologie médiévale, 45 | 2015, 191.

Référence électronique

Chantal Delomier, « Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). Îlot Juiverie » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 22 janvier 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7638 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.7638

Haut de page

Auteur

Chantal Delomier

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Chantal Delomier

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search