Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Vaux-sur-Mer (Charente-Maritime). ZAC du Cormier et des Battières

Responsable d’opération : Damien Delage
p. 196

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1La fouille a mis au jour, sur une surface d’un peu plus d’un ha, un habitat daté du haut Moyen Âge. Il est caractérisé par de très nombreux trous de poteau, qui forment pour certains d’entre eux des ensembles cohérents, des structures de stockage enterrées de type silos, des fosses de différentes dimensions ainsi que des fossés. Ces éléments sont concentrés sur un petit plateau calcaire mais ils se retrouvent également, en moins grand nombre, sur son versant oriental.

2C’est du début du viie s. de notre ère que date une première occupation sur ce versant. Elle est composée de fosses qui se concentrent dans la partie SE de la pente, à proximité de la limite de fouille. Le reste de la pente, du nord au sud, est percée de fosses éparses ou, parfois, regroupées en petites unités. Un certain nombre d’entre elles ont été interprétées, grâce à leur forme, comme des silos enterrés, certains pouvant atteindre 1,50 m de profondeur. La datation de ces structures, évaluée grâce au mobilier céramique, indique un laps de temps allant du début du viie s. à la première moitié du viiie s.

3En outre, des fossés en nombre restreint ont été identifiés. La majorité se développe selon une orientation NO-SE qui correspond au sens de la pente. Ils ont pu servir à drainer les eaux de ruissellement pour les acheminer vers les marais en contrebas. Un seul fossé, perpendiculaire aux autres, qui se distingue par son orientation et sa morphologie, pourrait avoir servi de limite parcellaire. Enfin, un réseau de vastes excavations mis au jour dans la partie NO du versant complète l’ensemble. Leurs dimensions, leur morphologie et leur remplissage évoquent une activité d’extraction du matériau carbonaté qui occupe la totalité de la pente.

4Sur le plateau calcaire, l’occupation est d’une nature différente : la majorité des structures sont des trous de poteau qui forment, pour un grand nombre d’entre eux, des ensembles fonctionnels. La chronologie, évaluée grâce au mobilier céramique, va de la fin du viie s. jusqu’au ixe s. de notre ère. Des analyses radiocarbone sont actuellement en cours afin de compléter cette estimation. L’analyse spatiale a mis en évidence une organisation qui semble perdurer pendant cet intervalle. En effet, les concentrations de vestiges se retrouvent aux mêmes endroits, ménageant ainsi des espaces vides et respectant l’implantation des fossés.

5Au sein de cette trame, plusieurs types d’ensembles ont été reconnus : des palissades, dont celle qui barre l’accès au sud et protège des vents dominants, des petites entités de stockage aériennes à quatre ou cinq poteaux, des espaces bâtis de taille moyenne à plan quadrangulaire, ovale ou subcirculaire (annexes agricoles ?) ainsi que de plus grands bâtiments qui possèdent pour la plupart une abside (habitations ?). L’un d’entre eux semble volontairement isolé dans la partie nord du plateau (fig.). Il est encadré par une série de fossés. Au contact de ces ensembles, plusieurs fosses ont été fouillées, parmi lesquelles de probables silos enterrés. Ces structures ont livré, outre des fragments de céramique, quelques objets en métal (couteau, clef), des ossements animaux, y compris poissons et coquillages.

6Malgré la destruction par les labours ultérieurs des indices fonctionnels (sol d’occupation, foyer, cloison légère), le site offre une vision relativement bien conservée d’un secteur de village du haut Moyen Âge et des structures agricoles qui lui sont associées.

Vaux-sur-Mer, grand bâtiment à abside, isolé dans la partie nord du plateau.

Vaux-sur-Mer, grand bâtiment à abside, isolé dans la partie nord du plateau.

Cl. D. Delage, Hadès 2014

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vaux-sur-Mer, grand bâtiment à abside, isolé dans la partie nord du plateau.
Crédits Cl. D. Delage, Hadès 2014
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7655/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 902k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Damien Delage, « Vaux-sur-Mer (Charente-Maritime). ZAC du Cormier et des Battières », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 196.

Référence électronique

Damien Delage, « Vaux-sur-Mer (Charente-Maritime). ZAC du Cormier et des Battières » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7655

Haut de page

Responsable d’opération

Damien Delage

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals