Navigation – Plan du site

AccueilNuméros45Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainVergèze (Gard). Saint-Pastour

Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Vergèze (Gard). Saint-Pastour

Responsable d’opération : Pierre Séjalon
p. 196-197

Entrées d’index

Année de l'opération :

2013

Numéro d’opération :

1110286

Nature de l'opération :

fouille préventive
Haut de page

Texte intégral

1Sur 14 ha soumis à prescription, 3,11 ha, répartis en six fenêtres, ont été fouillés. Dans la zone la plus méridionale, de 7 000 m², une importante aire d’ensilage a été observée. Elle prend place sur l’abandon d’un important mégalithe du Néolithique qui a fourni des matériaux et des conditions favorables à son installation. La zone d’ensilage est aménagée à proximité d’un carrefour et de l’habitat. La convergence de deux chemins, à l’ouest et au sud, et la position de l’aire à leur croisement est bien attestée. C’est probablement aux abords immédiats du mas de Saint-Pastour que se situait l’ancien village.

2Le nombre de silos et leur regroupement en font une aire collective, dont la quasi-totalité a été fouillée  : elle compte 563 silos, mais on peut estimer leur nombre total à environ 660, soit 18 silos pour 100 m², densité qui atteste une forte contrainte spatiale ayant conduit à de nombreux recoupements. On ignore leur durée d’utilisation. L’analyse du plan de l’aire montre l’existence de subdivisions internes  : les alignements de structures révèlent des limites qui dessinent des secteurs orthonormés et des bandes de terrain sans silos, ou presque, que l’on interprète comme des cheminements. Concernant la morphologie des fosses, leurs profils sont répétitifs, de forme tronconique, et leurs volumes petits ou moyens. À Saint-Pastour, comme ailleurs, on note l’absence de toute trace concernant les comblements primaires, ce qui laisse dans l’impossibilité de connaître la nature des réserves ensilées.

Vergèze, vue de l’aire d’ensilage, avec en arrière-plan, au sud, le mas Saint-Pastour.

Vergèze, vue de l’aire d’ensilage, avec en arrière-plan, au sud, le mas Saint-Pastour.

Cl. Drone Concept

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vergèze, vue de l’aire d’ensilage, avec en arrière-plan, au sud, le mas Saint-Pastour.
Crédits Cl. Drone Concept
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7658/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 767k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Séjalon, « Vergèze (Gard). Saint-Pastour »Archéologie médiévale, 45 | 2015, 196-197.

Référence électronique

Pierre Séjalon, « Vergèze (Gard). Saint-Pastour » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 18 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7658 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.7658

Haut de page

Responsable d’opération

Pierre Séjalon

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search