Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Vic-sur-Seille (Moselle). Rue Haute, extension de l’EHPAD

Responsable d’opération : Sébastien Jeandemange
p. 197

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0134270

Texte intégral

1La fouille, portant sur 4 200 m², a permis d’appréhender l’enceinte urbaine et ses abords intérieurs et extérieurs. Une grande partie de la surface diagnostiquée correspond à une ancienne zone marécageuse matérialisée par des couches argileuses organiques et humides. D’importantes couches de remblais de nivellement ont donc été rapportées lors de l’édification de l’enceinte urbaine et des bâtiments situés à l’intérieur de la ville. Hormis l’enceinte, édifiée au plus tôt à partir de l’extrême fin du xiie s., cette partie orientale de l’îlot de l’hospice Sainte-Marie semble urbanisée tardivement, à partir du xvie s., comme l’atteste l’étude du mobilier céramique contenu dans les remblais.

2Le diagnostic a permis de dégager intégralement la courtine, d’en connaître l’épaisseur (1,95 à 2 m) et les techniques de construction. Toutefois, des zones d’ombre demeurent, notamment sur les origines de la construction. Un sondage profond effectué contre le parement interne de l’enceinte n’a pas pu atteindre sa base et la présence de pieux de fondation sous la fortification urbaine n’a pu être vérifiée.

3La sépulture à inhumation isolée, découverte dans une couche de remblais située à l’arrière de l’enceinte, ne peut être datée. Aucune autre sépulture ni ossements humains erratiques n’ont été découverts dans ce sondage ni dans les sondages alentour.

4Les sources historiques signalent que, après 1815, le mur d’enceinte a été l’objet d’incessantes dégradations que le plan cadastral de 1830 permet de mesurer : pour le secteur concerné, le cadastre napoléonien ne figure plus le tracé de l’enceinte.

5À l’intérieur de la ville, des bâtiments sur cave et de plain-pied témoignent d’une urbanisation dense de cette partie de l’îlot de l’hospice Sainte-Marie. Trois types de bâtiments sont à distinguer : la plupart sont aménagés dans des niveaux de remblais dont le mobilier céramique est attribuable aux xvie-xviie s. Ils sont donc construits au plus tôt à partir du xvie s. Le cadastre de 1830, qui ne figure aucun bâtiment à l’emplacement des sondages, fournit un terminus ante quem.

6Des vestiges maçonnés sont localisés à l’emplacement de la partie détruite de la maison de notable sise au 7, rue Haute. Sur le cadastre napoléonien de 1830 figure un édifice au plan quadrangulaire, réduit de moitié à l’heure actuelle et dont la façade arrière a été retravaillée. D’après l’étude architecturale, la maison est construite dans un premier temps au cours du xvie s., puis agrandie et modifiée dans ses percements au xviiie s.

7La datation de deux autres bâtiments demeure plus délicate. Leur construction pourrait remonter au bas Moyen Âge ou à l’époque moderne, avec un abandon au plus tôt à partir du xvie s. pour le premier, et à partir du xviiie s. pour le second.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sébastien Jeandemange, « Vic-sur-Seille (Moselle). Rue Haute, extension de l’EHPAD », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 197.

Référence électronique

Sébastien Jeandemange, « Vic-sur-Seille (Moselle). Rue Haute, extension de l’EHPAD » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 16 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7665

Haut de page

Auteur

Sébastien Jeandemange

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Sébastien Jeandemange

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals