Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Alençon (Orne). Rue de l’Abreuvoir

Responsable d’opération : Fabien Briand
p. 231

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1L’opération de fouilles préventives réalisée en septembre 2014 rue de l’Abreuvoir a porté sur les 3 500 m² concernés par le projet d’aménagement du secteur de « la Providence » conduit par la ville. Pour ce faire, trois zones de fouilles ont été ouvertes à des emplacements prédéfinis en fonction des résultats du diagnostic archéologique mené en 2010 (F. Delahaye, Inrap) et de l’étude documentaire préalable (A. Dubois, Archeodunum).

2Les maçonneries de l’enceinte urbaine médiévale identifiées dans ce secteur de la ville étaient à l’origine de la prescription du SRA de Basse-Normandie. L’opération a révélé des vestiges qui s’échelonnent entre les périodes médiévale et contemporaine. Ainsi, les bases de quatre tours ainsi que des portions de courtine reliant ces fortifications ont été mises au jour. Une de ces tours correspond probablement à la porte de la Poterne, l’une des portes médiévales de la ville uniquement réservée aux piétons. La morphologie de ces tours et leur nombre (quatre sur une portion d’enceinte d’environ 75 m de longueur) indiquent que plusieurs phases de construction, au moins deux, ont concerné cette partie de l’enceinte. Le mobilier céramique trouvé sous les fondations du rempart, dans le secteur de la probable porte de la Poterne, indique une première phase de construction du rempart aux xiie-xiiie s. (mise en place du rempart ou reprise d’une fortification existante ?). La seconde phase de travaux est plutôt à mettre en relation avec la fin de la période médiévale (xive-xve s.).

3À partir de la période moderne, les sources écrites attestent un abandon progressif du rempart qui conduit à sa lente destruction. Dans le secteur de « la Providence », c’est également à cette période que le cours de la Sarthe est déplacé vers le sud. Le démantèlement du rempart et ce déplacement de la rivière mettent à disposition de nouvelles parcelles exploitables. Les travaux archéologiques ont mis en évidence d’importants remblais modernes pouvant être rattachés à des travaux d’assainissement de ces nouveaux espaces disponibles.

4Au tout début du xixe s., la construction de la glacière d’un hôtel particulier dans la base d’une tour circulaire du rempart a permis d’assurer sa bonne conservation jusqu’à aujourd’hui puisque cette glacière était encore accessible avant les fouilles archéologiques. Malheureusement, les autres vestiges de l’enceinte avaient subi de nombreux dommages, principalement liés aux constructions des xixe et xxe s. Divers aménagements maçonnés de cette période ont été mis au jour dans le secteur fouillé : fosses, caniveau, murs et murets.

Alençon, rue de l’Abreuvoir.

Alençon, rue de l’Abreuvoir.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Alençon, rue de l’Abreuvoir.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7768/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 722k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Fabien Briand, « Alençon (Orne). Rue de l’Abreuvoir », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 231.

Référence électronique

Fabien Briand, « Alençon (Orne). Rue de l’Abreuvoir » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 16 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7768

Haut de page

Auteur

Fabien Briand

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Fabien Briand

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals