Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Allinges (Haute-Savoie). Château-Neuf

Responsable d’opération : Loïc Benoit
p. 232

Entrées d’index

Année de l'opération:

2014
Haut de page

Texte intégral

1L’opération 2014 fait suite à un mémoire de master, soutenu en juin 2014 par L. Benoit, préparé sous la direction de J-M. Poisson et ayant pour sujet Château-Neuf d’Allinges.

2Le site est construit le long de la rive sud du lac Léman à proximité de Thonon-les-Bains sur un massif rocheux culminant à 700 m d’altitude. La famille d’Allinges apparait dans la documentation au xe s. En 1073, un château à Allinges est mentionné ainsi que pour la même période, un décanat et la construction de la chapelle de Château-Neuf, datée par une fresque du xie s. Or, le décanat ne peut s’inscrire dans un château. Nous avons donc pour le xie s. à Allinges : un château (Château-Vieux) et un doyenné (à l’emplacement de Château-Neuf). Au début du xiie s., Château-Vieux est pris par les sires de Faucigny. Néanmoins, la famille reste gardienne d’un lieu à Allinges pour le comte de Savoie. Le doyenné est alors transformé en place forte. Les datations des premières fortifications en pierre indiquent une construction vers 1160-1170. Au xiie s. nous sommes donc en présence de deux châteaux. Dès 1268 éclate la guerre delphino-savoyarde et les châteaux, appartenant à deux familles rivales, entrent en guerre jusqu’en 1355 où la paix est signée. En 1703, Château-Neuf est démantelé par ordre du duc de Savoie afin de ne pas tomber aux mains des Français.

3L’opération a consisté en une étude de bâti centrée sur la cour haute. En effet, si la majeure partie du site a été traitée lors du mémoire, il restait à préciser quelques points pour comprendre les vestiges, notamment la chapelle castrale, aujourd’hui entièrement enduite, qui n’avait fait l’objet que de peu d’investigations. L’autorisation d’accéder aux combles a permis ce complément d’enquête.

4Cette étude a mis en évidence trois phases de construction : une première phase datable du xie s. correspondant à une chapelle à nef unique et charpentée ; un deuxième état situé entre le xie s. et le xiie s. correspondant au renforcement des murs de la nef unique et à l’installation d’une voûte ; enfin une dernière phase datée du xiiie s. correspondant à l’élargissement du chœur et à un nouveau voûtement.

5Nous avons aussi pu documenter plus abondamment la courtine et mettre en évidence la présence de latrines et d’une possible salle de vie. Enfin, cette opération a aussi été l’occasion de documenter par la photographie l’intérieur de la tour maîtresse, bien que les vestiges soient quasi inexistants.

6Les résultats de cette campagne de prospection et d’étude de bâti montrent la complexité de l’évolution du site de Château-Neuf d’Allinges. Cela laisse entrevoir de nombreuses phases de construction. Les élévations encore en place permettent de proposer une restitution des bâtiments, des accès et de l’organisation des défenses.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Loïc Benoit, « Allinges (Haute-Savoie). Château-Neuf »Archéologie médiévale, 45 | 2015, 232.

Référence électronique

Loïc Benoit, « Allinges (Haute-Savoie). Château-Neuf » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 08 avril 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7770

Haut de page

Auteur

Loïc Benoit

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Loïc Benoit

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals