Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Évenos (Var). Le château

Responsable d’opération : Robert Thernot
p. 243-244

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0135274

Texte intégral

1Le château d’Evenos fait actuellement l’objet d’une campagne de restauration et d’un projet d’aménagement qui ont motivé un diagnostic archéologique. Perché sur un éperon de basalte au-dessus du village et surplombant les gorges d’Ollioules, le castrum apparaît dans les textes au xiie s. comme possession des vicomtes de Marseille et du chapitre de l’église de Marseille. Au xive s., le fief échoit aux Marseille-Vintimille, fidèles soutiens de la reine Jeanne. Le château restera jusqu’au xviiie s. dans la descendance de cette famille.

2Préciser la datation a été l’objectif principal des trois sondages entrepris.

3Le site, vraisemblablement occupé dès la protohistoire récente, comme en témoignent les quelques artefacts retrouvés, connaît une première phase d’occupation médiévale (xie s.) attestée par la constitution de sols damés entre les affleurements rocheux.

4Durant la deuxième phase (fin xiie-début xiiie s.) les puissants murs parementés en blocs de basalte à bossage rustique, composant un ensemble dominé au nord par une tour en éperon, sont édifiés. Ces éléments architecturaux peuvent être mis en parallèle avec d’autres sites provençaux notamment au castrum de Rougiers appartenant à la même lignée seigneuriale.

5La troisième phase (xive s.) est attestée par la céramique associée à la mise en place de sols construits qui témoignent d’une importante campagne de réaménagement de l’ensemble castral. La construction, à l’extérieur, d’une enceinte parementée en moyen appareil de calcaire dur dotée à l’extrémité sud d’une tour circulaire se rattache à cette phase qui voit aussi la construction d’une chapelle au sommet de la tour en éperon.

6La quatrième phase (xvie s.-début xviie s.) se caractérise par la reconstruction complète du logis seigneurial au sud du château. Le bâtiment résidentiel nouvellement construit arbore une façade sud ordonnancée, comptant trois travées de fenêtres à meneaux et croisillons, et s’ouvrant par une porte couverte en anse de panier.

7La dernière phase d’occupation couvre la période moderne et contemporaine. Elle se matérialise par la création d’une rampe d’accès au NE, commandée par un portail portant une date (xviiie s.).

Évenos, plan du château avec mise en évidence des diverses phases de construction.

Évenos, plan du château avec mise en évidence des diverses phases de construction.

Relevé topo : B. Fabry ; DAO : R. Thernot.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Évenos, plan du château avec mise en évidence des diverses phases de construction.
Crédits Relevé topo : B. Fabry ; DAO : R. Thernot.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7798/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Robert Thernot, « Évenos (Var). Le château », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 243-244.

Référence électronique

Robert Thernot, « Évenos (Var). Le château » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 21 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7798

Haut de page

Auteur

Robert Thernot

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Robert Thernot

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals