Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Montargis (Loiret). 13 rue Raymond Tellier

Responsable d’opération : Simon Bryant
p. 247

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0133768

Texte intégral

1Ce diagnostic a été mené sur un terrain situé à l’intérieur de la ville médiévale de Montargis, sur le tracé du tronçon oriental de l’enceinte urbaine. L’emprise couvre deux parcelles « en lanière », perpendiculaires à la muraille et urbanisées à partir de la fin du xiie s. ou du début du xiiie s.

2Deux bâtiments en cours de réhabilitation ont été étudiés, dont une des tours défensives conservée sur un niveau. Les observations faites sur le terrain ont permis de la caractériser. Il s’agit d’un ouvrage de forme semi-circulaire avec des murs de 1,60 m d’épaisseur. Les vestiges de trois archères ont été observés à l’intérieur, au niveau du rez-de-chaussée. Elles présentent des ébrasures simples couvertes par des linteaux et avec une simple fente de tir à l’extérieur. Il s’agit de niches de type « philippien », caractéristiques du dernier quart du xiie s. ou de la première partie du xiiie s. Le mur arrière de la tour est plat et intègre une grande arcade aveugle en tiers point qui semble être un dispositif de la courtine. Une arcade similaire est conservée dans l’épaisseur de la courtine dans une des parcelles au sud du site.

3L’analyse du tissu bâti a montré la conservation probable du niveau du chemin de ronde de la muraille, sous la forme d’un niveau de dalles de calcaire à 4,20 m du sol.

4La partie supérieure de la tour a été remontée lors de la création d’un logement vers la fin du xixe s. Néanmoins, la partie inférieure du premier étage est conservée et les vestiges de quatre archères ont été enregistrés. Ces niches de tir étaient décalées par rapport à celles du rez-de-chaussée.

5La lecture des maçonneries a montré la construction de deux maisons d’habitation accolées à l’arrière de la tour et de la courtine, au nord de celle-ci. Les similitudes dans la construction indiquent une urbanisation intervenue à partir de la fin du xve s. au plus tôt, mais peut-être au xvie-xviie s. La maison annexe reste à dater et présente un potentiel pour la réalisation de prélèvements dendrochronologiques. On ignore tout de la fonction de ces maisons. Leur situation au fond des parcelles peut être être liée à la présence du cours d’eau, canalisé au xviie s, devant l’enceinte

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Simon Bryant, « Montargis (Loiret). 13 rue Raymond Tellier », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 247.

Référence électronique

Simon Bryant, « Montargis (Loiret). 13 rue Raymond Tellier » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 21 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7808

Haut de page

Auteur

Simon Bryant

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Simon Bryant

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals