Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 1. – Opérations de terrain

Saint-Sauvant (Charente-Maritime). Place du Marché

Responsable d’opération : Bastien Gissinger
p. 254

Entrées d’index

Année de l'opération:

2014
Haut de page

Texte intégral

1La commune de Saint-Sauvant souhaite réaménager la place du Marché, dans le centre-bourg. La parcelle se situe sur une terrasse bordée à l’ouest par la falaise dominant le Coran et où se situe une tour médiévale. À l’est, on note des vestiges de constructions en terrasses surmontées d’habitations modernes mais dont la base est partiellement d’origine médiévale. Le Service régional de l’archéologie a prescrit un diagnostic sur l’ensemble de la parcelle, soit environ 900 m².

2L’opération a révélé au travers de quelques sondages implantés entre les réseaux existant, la présence d’une occupation médiévale tangible, chronologiquement attribuée grâce à la présence de tessons de céramique médiévale au xiiie-xve s. On note ainsi, au-devant de la tour, des trous de poteau et de piquet nettement creusés dans le substrat calcaire et en rapport avec un niveau d’épaisseur variable témoignant, sur la majeure partie des deux-tiers nord de l’emprise, d’une occupation médiévale matérialisée par une couche de sédiment noir organique. La découverte principale consiste en un petit bâtiment comprenant une pièce, peut-être une seconde dans une deuxième phase d’aménagement. Sa fonction est méconnue mais sa superficie se situe entre 25 et 30 m². Il ne s’agit pas d’un espace d’habitat. Il est par contre envisageable d’imaginer ce réduit relié d’une quelconque manière au rempart et peut-être en relation avec une fonction d’ordre défensif.

3D’anciennes halles modernes, représentées sur le cadastre de 1818, ont laissé quelques témoins relevés lors de l’opération, sous forme de maçonneries carrées formant des fondations sur lesquelles reposaient des plots de pierre portant des poteaux soutenant la couverture. Vers le sud, la roche affleurait avant de plonger et des remblais comblaient les dépressions afin de permettre la construction sur la terrasse ainsi créée.

4L’opération a révélé les restes probables de la basse cour d’un château, avec des niveaux de circulation extérieurs, des niveaux d’occupation se rapprochant de « terres noires », des éléments défensifs probables ou avérés et des aménagements typiques sur poteaux, appentis, etc.. L’occupation médiévale semble se situer entre le xiiie et le xve s., au xvie ou xviie s., le site devient civil, au xviiie s. il subit des destructions, avec à cette période la construction d’une halle couverte qui ne sera démolie que dans les années 1950-1960.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bastien Gissinger, « Saint-Sauvant (Charente-Maritime). Place du Marché »Archéologie médiévale, 45 | 2015, 254.

Référence électronique

Bastien Gissinger, « Saint-Sauvant (Charente-Maritime). Place du Marché » [notice archéologique],Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 04 juin 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7827

Haut de page

Auteur

Bastien Gissinger

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Bastien Gissinger

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals