Navigazione – Mappa del sito

HomeNuméros45Chronique des fouilles médiévales...III. – Constructions et habitats ...III 2. – ProspectionsMurol (Puy-de-Dôme). Actualité de...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 2. – Prospections

Murol (Puy-de-Dôme). Actualité de la recherche

Responsabile dell'operazione: Dominique Allios
p. 261

Testo integrale

1La commune de Murol située au pied du massif du Sancy recèle un patrimoine monumental et archéologique considérable. Les recherches menées depuis 2008 permettent de distinguer les éléments de son anthropisation sur le temps long depuis le Néolithique et la Protohistoire. La présence romaine a été forte, avec un probable relais routier (mutatio) situé au carrefour de deux voies se rejoignant au col de la Croix Morand associé aux traces d’une centuriation (secteur de Beaune-le-Froid) et à des sites ruraux (du ie et du ive s. de notre ère). Un site de l’antiquité tardive (ive-vie s.) a été repéré à proximité du plateau de Rajat, célèbre pour la présence d’un fanum fouillé dans les années 1960 par H. Verdier.

2Pour le haut Moyen Âge, des sites troglodytiques (Rajat et Boissière) sont associés à des vastes constructions de pierre sèche (terrasses et habitats), les prospections ont relevé dans le reste de la commune de Murol, des villages abandonnés et une motte en bordure du lac Chambon.

3Les nombreuses constructions en négatif qui couvrent les montagnes du Sancy ont fait l’objet de sondages en 2011. La seigneurie de Murol possédait des terres dans la Limagne (Vialle en Bordure de l’Allier) et deux montagnes d’estive au-dessus de Murol (le Margelet et de Chambourget). Sur le site du Margelet, des sondages effectués sur deux structures en négatifs ont livré des niveaux de sol superposés, des négatifs de cloisons et de trous de poteau ainsi que des céramiques du xive-xve s. Il s’agit probablement de structures régulièrement utilisées et une réplique expérimentale (un édifice semi-enterré, cloisonné et recouvert de gazons) a été édifiée et résiste aux éléments depuis quatre années.

4Les sondages menés sur les pentes orientales du château ont révélé une succession de strates dont les plus anciennes recelaient des ossements et des céramiques caractéristiques des ixe-xe s. mais, en l’absence de fouilles nous ne connaissons pas les modalités de cette première occupation. Au cours du xie s., une chapelle est édifiée ainsi qu’une première enceinte sur le sommet du piton basaltique. Le château connaît par la suite des phases importantes de modification au xiie s. et au xiiie s. par l’édification d’une haute enceinte plusieurs fois surélevée et d’une tour d’angle de type augustéen. Le château est transformé en résidence palatiale après l’alliance des familles d’Estaing et de Murol en 1455 avec le réaménagement de la haute-cour et la construction d’une salle à arcades. Au xvie s., il est transformé en plusieurs phases par l’édification d’une vaste enceinte destinée à l’artillerie à poudre et la construction d’un palais de la Renaissance dominant des terrasses, mais le programme reste inachevé et les bâtiments sont abandonnés avant 1635 comme l’indiquent les textes et l’étude des décors. Les études se poursuivent sur la détermination des carrières, sur la modélisation 3D des murailles et du château, ainsi que sur les modalités de l’occupation et de la valorisation du territoire. Ainsi, le château de Murol n’apparaît plus isolé dans le paysage.

Torna su

Per citare questo articolo

Notizia bibliografica

Dominique Allios, «Murol (Puy-de-Dôme). Actualité de la recherche»Archéologie médiévale, 45 | 2015, 261.

Notizia bibliografica digitale

Dominique Allios, «Murol (Puy-de-Dôme). Actualité de la recherche» [scheda archeologica], Archéologie médiévale [Online], 45 | 2015, online dal 15 février 2018, consultato il 28 octobre 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/7853; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.7853

Torna su

Autore

Dominique Allios

Articoli dello stesso autore

Torna su

Responsabile dell'operazione

Dominique Allios

operazione (i) diretta (e) da questo archeologo

Torna su

Diritti d'autore

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Torna su
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search