Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
III. – Constructions et habitats fortifiés
III 2. – Prospections

Var. Massif des Maures

Responsable d’opération : Jean-Antoine Segura
p. 264

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1En Provence, de grandes monographies ont très tôt mis en évidence un phénomène de perchement de l’habitat autour du ve s. s’intégrant dans un mouvement identifiable sur l’ensemble du Midi de la France. L’intervalle que constitue la période du viiie s. jusqu’à la première moitié du xe s. reste inconnu ce qui compromet toute lecture sur le temps long de la mise en place des féodalités en milieu rural, notamment son impact sur les trames de peuplement préexistantes. Par sa richesse en sites alto-médiévaux, les chronologies et les ressources naturelles qu’il offre, le massif des Maures constitue une aire d’étude idéale pour tenter d’éclairer les causes et les modalités du perchement de l’habitat ainsi que son devenir après le viie s. Cette opération de prospection qui avait pour but dans un premier temps de réactualiser les données issues d’anciennes opérations archéologiques concernant les habitats perchés du massif, s’est efforcée, dans un deuxième temps, de considérer le site comme appartenant à un ensemble plus vaste de mise en valeur de l’espace, se traduisant par des structures mises en place autour des habitats perchés, souvent enclos par un rempart. Pour des impératifs de temps et de moyens, cette démarche a été particulièrement appliquée cette année au site de Sainte-Candie à Roquebrune-sur-Argens, où des opérations de fouilles menées entre 2000 et 2004 par Frédérique Bertoncello et Yann Codou ont mis en évidence des indices de réoccupation au moins partielle à partir de la moitié du viiie s. Les prospections ont mis en évidence sur les versants méridionaux bien exposés au soleil des terrasses débutant sous le site et s’étendant vers l’est sur environ 17 ha. Sainte-Candie et le massif des Maures pourraient potentiellement fournir des éléments de réponses aux questions primordiales de la mise en place de la trame du peuplement des campagnes médiévales, notamment leur devenir entre le viiie et la première moitié du xe s.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Antoine Segura, « Var. Massif des Maures », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 264.

Référence électronique

Jean-Antoine Segura, « Var. Massif des Maures » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 16 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7863

Haut de page

Auteur

Jean-Antoine Segura

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Jean-Antoine Segura

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals