Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Bordeaux (Gironde). Crypte de la basilique Saint-Seurin

Responsable d’opération : Anne Michel
p. 207

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1La basilique Saint-Seurin de Bordeaux, classée monument historique et au patrimoine mondial de l’Unesco (Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, 1998, Centre Historique de Bordeaux, 2007), tire son origine d’une nécropole du ive s., ayant fait l’objet de fouilles partielles en 1909 et en 1965. La crypte, conservée sous la nef de l’église, s’est développée à partir d’un mausolée de la fin du ive s. appartenant à cette nécropole. Les vestiges du mausolée, identifiés par l’abbé Cirot de la Ville dès 1840, ont été étudiés par R. Duru en 1966. Les tranchées des fouilles alors pratiquées dans le sol de la crypte n’ont jamais été rebouchées. Elles ont fait l’objet d’un aménagement provisoire en 1995, mais la crypte est restée inaccessible au public. À la suite d’une demande de la paroisse, affectataire de l’édifice, qui souhaite réouvrir la crypte au public et au culte, la ville de Bordeaux, propriétaire de l’édifice, envisage des travaux de viabilisation du sol impliquant le rebouchage des tranchées de fouille.

2Dans ce contexte, l’institut Ausonius a procédé à une opération de relevés stratigraphiques. Il s’agissait d’enregistrer à une échelle suffisante les traces des niveaux de sols aujourd’hui disparus, mais encore visibles dans les profils des tranchées de fouille, en les liant aux structures bâties conservées. La réalisation de coupes longitudinales et transversales étendues à l’ensemble de la crypte et reliant les différentes tranchées de fouille a permis de restituer une continuité des niveaux stratigraphiques qui n’est plus actuellement perceptible à l’œil nu. L’analyse minutieuse des relations stratigraphiques de ces niveaux et de celles qu’ils entretenaient avec les structures bâties a permis de restituer sept états successifs entre le ive et le xixe s. On a ainsi mis en évidence une utilisation funéraire du site à partir de la fin du ive s. Celui-ci fut ensuite remanié par l’insertion concertée de sarcophages qui témoigne du glissement vers une commémoration organisée. Ultérieurement, des modifications importantes sont intervenues avec l’aménagement d’un édifice dont au moins deux niveaux de sols successifs – vraisemblablement attribuables au haut Moyen Âge – sont venus couvrir les sarcophages. Ultérieurement fut aménagé un espace à trois nefs, qui est à l’origine de la crypte actuellement conservée, mais dont l’organisation originelle de la partie orientale a été oblitérée par des remaniements à l’époque moderne. L’étude a mis en évidence un niveau de sol – voire deux – attribuables au Moyen Âge, ainsi que le négatif d’un autre qui peut renvoyer à l’époque moderne. L’analyse 14C et OSL des mortiers et charbons de bois prélevés par l’Iramat-CRP2A devrait permettre de préciser les datations de plusieurs des niveaux de sol identifiés. Un complément d’étude est prévu en 2015 avec un sondage et des relevés supplémentaires, ainsi que des prospections géophysiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Michel, « Bordeaux (Gironde). Crypte de la basilique Saint-Seurin », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 207.

Référence électronique

Anne Michel, « Bordeaux (Gironde). Crypte de la basilique Saint-Seurin » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 21 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7932

Haut de page

Auteur

Anne Michel

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Anne Michel

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals