Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Île d'Yeu (L’) (Vendée). Saint-Sauveur

Responsable d’opération : Annabelle Chauviteau-Lacoste
p. 215

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1Le village de Saint-Sauveur fut, sous l’Ancien Régime, la capitale de l’île d’Yeu et le siège de son unique paroisse. Son église romane, construite au cours du xiie s., reste la seule de l’île jusqu’au xixe s. L’histoire de ce monument est mouvementée et de nombreuses transformations y furent apportées. Ainsi, au xve s., son clocher reçut une fine flèche ardoisée visible à grande distance par les navigateurs. L’église, reconstruite en 1774, est finalement détruite par un incendie en 1953. La nef romane avait été condamnée dès le xvie s. car devenue vétuste. Une nef latérale est construite au nord, accolée à la première, afin de recevoir les fidèles. Durant le xixe s., afin de redonner à l’église son aspect originel, la nef latérale et la nef romane sont démolies ; une nef de style néo-gothique et le bras du transept nord sont alors reconstruits. Au xixe s., privée de son titre curial durant onze années au profit de la nouvelle paroisse de Port Joinville, elle devient, en 1846, la seconde paroisse de l’île. Classé Monuments historiques le 14 novembre 1906, ce sanctuaire a fait l’objet, de 2012 à 2015, d’une restauration complète. Au cours des travaux, les parquets placés de part et d’autre de la nef ont été déposés (surface totale de 83 m²) ce qui a révélé la présence de structures maçonnées ainsi que du mobilier disparate. Un sondage archéologique a donc été prescrit dans cette nef reconstruite intégralement en 1857 sur les vestiges de la nef romane.

2Ces travaux ont mis en évidence la contemporanéité possible de plusieurs structures architecturées. En effet, certaines élévations diffèrent par la taille des moellons utilisés, le type de mortier adopté, la technique utilisée et les unités stratigraphiques reconnues autour de ces architectures. Ainsi, un parement arasé, parallèle au mur sud de la nef actuelle, a été repéré ; il correspond vraisemblablement aux vestiges de la nef romane. D’autres structures, sous les maçonneries actuelles, appartiennent probablement à un édifice plus ancien que l’église romane. Quelques mois après ce sondage, des drainages ont été réalisés autour du monument, ce qui a permis de remarquer que ces maçonneries se prolongent vers l’extérieur de la nef. De plus, la cuve d’un sarcophage en calcaire coquillier trapézoïdal (importé depuis le continent), disposé en partie sous le bras du transept nord, a été identifiée (fig.). Sa situation, sous le bâti actuel, suppose une mise en place antérieure à la construction de l’église. Ainsi la présomption d’un sanctuaire précédant l’église du xiie s. reste envisageable sur le site.

3En ce qui concerne le mobilier, hormis les ossements humains collectés, le corpus était composé en majorité d’objets tombés à travers les lames du parquet qui recouvraient les deux fenêtres de sondage avant leur dépose en mars 2014. Ce sont principalement des chapelets, des jouets d’enfants, des bijoux et pièces de monnaie qui ont été retrouvés, témoignant de l’histoire de ce monument et de son usage par les insulaires au fil du temps.

Île d’Yeu, cuve de sarcophage découverte sous le transept nord.

Île d’Yeu, cuve de sarcophage découverte sous le transept nord.
Haut de page

Table des illustrations

Titre Île d’Yeu, cuve de sarcophage découverte sous le transept nord.
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/7949/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 588k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annabelle Chauviteau-Lacoste, « Île d'Yeu (L’) (Vendée). Saint-Sauveur », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 215.

Référence électronique

Annabelle Chauviteau-Lacoste, « Île d'Yeu (L’) (Vendée). Saint-Sauveur » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 21 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7949

Haut de page

Responsable d’opération

Annabelle Chauviteau-Lacoste

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals