Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Lencloître (Vienne). Église Notre-Dame

Responsable d’opération : Adrien Montigny
p. 217

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0133572

Texte intégral

1Cette intervention fait suite au dépôt d’une demande d’autorisation de travaux sur une église classée au titre des Monuments historiques. Cette demande a pour but de consolider certains éléments de l’église et d’en effectuer la restauration intérieure.

2Grâce à une donation de terres, entre 1106 et 1109, une communauté de religieuses fontevristes s’installe sur le site. L’église est très rapidement construite ainsi que les bâtiments conventuels qui se développent sur son côté sud ainsi que ceux destinés aux moines dont les vestiges sont encore visibles à une centaine de mètres vers le nord. À la Révolution, l’église sert d’écurie à chevaux avant de retrouver sa fonction religieuse en 1805, moment où elle devient paroissiale. Elle connaît dès lors d’importants travaux de restauration.

3Ce diagnostic a été mené aux abords et à l’intérieur de l’église : huit sondages représentant une surface totale de 35 m² ont été réalisés. Les sondages positionnés à l’extérieur du chevet et de la chapelle nord ont permis de localiser plusieurs sépultures en pleine terre présentant des états de conservation variables. Deux murs correspondant à l’angle d’un bâtiment ont également été observés à proximité immédiate du chevet. Le mobilier issu d’un niveau d’occupation associé à cette construction est datable de la fin de la période médiévale.

4Ces sondages ont démontré la proximité du terrain naturel à faible profondeur et celle de sépultures sous le niveau de sol actuel. Une sépulture en coffre, endommagée par un réseau d’eau pluviale, a été mise au jour le long du mur gouttereau nord. Au sud, dans l’espace claustral, et à l’intérieur de l’église, des sépultures en pleine terre y ont été mises en évidence, certaines d’entre elles conservant des lambeaux de linceul.

5Ces différents sondages ont également permis d’observer les fondations de l’église. Directement installées sur le terrain sableux, elles n’excèdent pas 0,70 m de profondeur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Adrien Montigny, « Lencloître (Vienne). Église Notre-Dame », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 217.

Référence électronique

Adrien Montigny, « Lencloître (Vienne). Église Notre-Dame » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 21 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7955

Haut de page

Auteur

Adrien Montigny

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Adrien Montigny

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals