Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Saint-Martin-aux-Bois (Oise). Abbaye de Saint-Martin-aux-Bois : le Galata

Responsable d’opération : Mathilde Gardeux
p. 222

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1Dans le cadre de notre thèse sur l’organisation de l’accueil en contexte monastique, une étude du bâti a été menée sur l’un des derniers bâtiments encore en élévation de l’abbaye de Saint-Martin-aux-Bois (chanoines réguliers) : le Galata. Avant la destruction de l’abbaye, consécutive à sa vente comme bien national en 1790, ce vaste édifice de 50 m de long pour 10 m de large se situait dans le prolongement de l’aile sud du cloître. Souvent désigné comme ferme de l’abbaye en raison de sa réutilisation comme bâtiment agricole au xixe s., il était également interprété par certains historiens locaux comme le bâtiment de réception et d’hébergement de l’établissement au xiie s., puis comme le logis abbatial de Guy de Baudreuil, nommé abbé commendataire en 1490. Une étude des vestiges et des sources écrites fut menée en avril 2014 et février 2015 afin de tenter de répondre à deux problématiques : dégager les grandes phases d’évolution du Galata et retrouver sa fonction originelle. Si les sources écrites n’ont malheureusement révélé aucune information sur l’édifice, l’étude archéologique a pu apporter de nouveaux éléments, notamment sur son phasage. Sa construction, estimée vers la seconde moitié du xiiie, s’est déroulée en deux temps : la partie est en premier lieu, accolée à l’angle SO du cloître, puis la partie ouest, les deux étant séparées par un seul et même mur de refend. Les deux espaces suivent un plan similaire, à savoir une salle voûtée divisée en deux vaisseaux au rez-de-chaussée et une vaste salle sans mur de refend à l’étage. Les deux niveaux étaient accessibles par le nord. Des éléments de confort, tels des cheminées et des fenêtres à coussièges, appartiennent à cette première phase. Dans un second temps, la partie ouest s’est vu adjoindre deux niveaux supplémentaires : une cave et des combles. Une tour d’escalier a également été élevée durant cette période, reliant ainsi le rez-de-chaussée, l’étage et les combles de la partie ouest. Les grands volumes des quatre salles, leurs accès rigoureusement séparés ainsi que la présence de fenêtres à coussièges uniquement à l’étage, sont autant de caractéristiques proches de l’habitat laïc élitaire. Sa proximité avec les bâtiments claustraux constitue une autre particularité également partagée avec les édifices de réception et d’hébergement étudiés au cours de notre thèse, comme à Nanteuil-en-Vallée (Charente) ou à Saint-Georges de Boscherville (Seine-Maritime). Vers la première moitié du xvie s., l’ajout d’une cave, de combles et d’une tour d’escalier a probablement « privatisé » la partie ouest, modifiant sa ou ses fonctions originelles en un possible logis abbatial. Si les recherches seront encore approfondies, notamment par des investigations sur l’organisation de l’accueil dans les établissements de chanoines réguliers en Picardie, l’interprétation du Galata comme lieu de réception et d’hébergement de l’abbaye de Saint-Martin constitue aujourd’hui une hypothèse tout à fait plausible.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mathilde Gardeux, « Saint-Martin-aux-Bois (Oise). Abbaye de Saint-Martin-aux-Bois : le Galata », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 222.

Référence électronique

Mathilde Gardeux, « Saint-Martin-aux-Bois (Oise). Abbaye de Saint-Martin-aux-Bois : le Galata » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 17 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7975

Haut de page

Responsable d’opération

Mathilde Gardeux

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals