Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
II. - Constructions et habitats ecclésiastiques
II 1. – Opérations de terrain

Toulouse (Haute-Garonne). Square Édouard-Privat (couvent des Augustins)

Responsable d’opération : Vincent Buccio
p. 228

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Texte intégral

1Le square Édouard-Privat, à Toulouse, a été aménagé au début du xxe s. à l’emplacement de plusieurs maisons et de l’aile méridionale du couvent des Augustins, fondé au début du xive s. et devenu musée des Beaux-Arts lors de la Révolution. Un projet d’assainissement du mur méridional du couvent par l’installation d’un drain enterré dans le square a conduit à la prescription d’un diagnostic archéologique. Trois sondages ont été ouverts au pied du mur qui sépare le square du cloître du couvent des Augustins.

2Le diagnostic a permis d’observer plusieurs structures du couvent visibles sur le plan de cet établissement publié en 1652. En particulier, les murs qui séparent l’école, de la boutique de l’apothicaire, et cette dernière, de la chapelle de l’Ecce homo. Contre le mur de la chapelle, deux colonnes engagées matérialisent les supports de son voûtement dont l’effondrement avait été mis en évidence lors d’un diagnostic antérieur. Les colonnes qui n’étaient pas présentes à l’origine du couvent ont été ajoutées contre le mur du cloître, qui a reçu un enduit avant leur construction. La chapelle et son voûtement ne font probablement pas partie du premier état de l’ensemble conventuel. Un bail à besogne daté de 1526 et dédié à la construction de la chapelle de l’Ecce homo donne la date probable de son édification. Elle ne ferait donc pas partie des reconstructions consécutives à l’incendie de Toulouse de 1463 qui a fortement touché le couvent des Augustins.

3Une structure maçonnée bâtie contre la fondation du mur gouttereau pourrait correspondre à un caveau ou à une tombe maçonnée, mais les conditions de réalisation du diagnostic n’ont pas permis de vérifier cette hypothèse. Enfin, une autre maçonnerie proche de l’extrémité occidentale de l’emprise témoigne de la transformation de cette partie du couvent en école des Arts après la Révolution, puisqu’elle se trouve à l’emplacement de l’une des cloisons de cette dernière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Buccio, « Toulouse (Haute-Garonne). Square Édouard-Privat (couvent des Augustins) », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 228.

Référence électronique

Vincent Buccio, « Toulouse (Haute-Garonne). Square Édouard-Privat (couvent des Augustins) » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/7990

Haut de page

Auteur

Vincent Buccio

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Vincent Buccio

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals