Navigation – Plan du site

AccueilNuméros47Chronique des fouilles médiévales...IV. – Sépultures et nécropolesIV. 1. – Opérations de terrainVielmur-sur-Agoût (Tarn). Tour de...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
IV. – Sépultures et nécropoles
IV. 1. – Opérations de terrain

Vielmur-sur-Agoût (Tarn). Tour des Lautrec

Responsable d’opération : Mélanie Chaillou
p. 267-268

Texte intégral

1La fouille programmée triennale organisée dans la « tour des Lautrec » concerne un des rares bâtiments médiévaux subsistants de l’ancienne abbaye bénédictine Notre-Dame de la Sagne. En 2016, la deuxième campagne a été l’occasion de mettre au jour trois nouveaux caveaux maçonnés en briques, portant à huit leur nombre total conservé, en plus des six enfeus ou vestiges d’enfeus préservés dans les élévations.

2Les caveaux n’occupent pas toute la surface de l’édifice, mais sont concentrés au nord. Ceux qui ont été fouillés contenaient chacun au moins cinq individus, en position primaire ou en réduction. Même si les datations 14C de plusieurs défunts attestent une existence dès le xive s., le moment de la construction de ces tombes collectives demeure imprécis. Plutôt commun pour l’époque moderne, ce « lotissement » de caveaux paraît donc ici assez précoce. Par ailleurs, de manière inattendue, mais non exceptionnelle, ils cohabitent au sud avec une série de fosses identifiées comme des silos (elles seront fouillées en 2017).

3La chronologie de ces occupations reste néanmoins à préciser, car des aménagements modernes encore en place coupent leur jonction. Ceux-ci témoignent d’une destruction brutale suivie de lourds remaniements de l’édifice et indiquent un abandon prématuré de sa fonction funéraire, peut-être dès la fin du Moyen Âge. L’événement qui a dicté la destruction des caveaux reste indéterminé, mais le dépôt d’un périnatal sur les premières couches de démolition de l’un d’entre eux suggère que l’espace est resté inoccupé un certain temps. Une datation 14C situe cette grave crise soit au terme de la guerre de Cent Ans, soit pendant les guerres de Religion ou un peu après. Dès les xvie-xviie s., l’espace est remblayé avec de la « terre de cimetière » (qui recouvre directement le nourrisson dont les chairs se sont décomposées à l’air libre) et scellé par une calade, elle-même traversée par la suite par les maçonneries modernes.

4Même si le bâtiment étudié accueillait incontestablement des inhumations privilégiées, il est pour le moment impossible de déterminer l’appartenance sociale de ces défunts, au demeurant inhumés très humblement. Sans compter les réductions et les ossements erratiques, l’étude anthropologique a permis d’identifier trois adultes (dont deux femmes) et un jeune adolescent, dont deux sont lourdement handicapés.

5L’étude documentaire engagée sur des sources tardo-modernes et postrévolutionnaires inciterait à s’interroger sur la relation entre cet édifice et une chapelle Sainte-Marguerite consacrée au xive s. et réservée à une branche de la famille des vicomtes de Lautrec et à leurs ancêtres, fondateurs de l’abbaye au xie s. L’hypothèse de la nécropole familiale a été envisagée dès l’identification de l’édifice en 1992, toutefois les éléments fournis par la fouille et l’étude anthropologique ne permettent toujours pas, pour le moment, de la confirmer.

Vielmur-sur-Agoût, les huit caveaux mis au jour du côté nord. À droite, un profond creusement réutilisé par des maçonneries modernes les sépare de ce qui semble avoir été une aire d’ensilage au sud, hors cadre.

Vielmur-sur-Agoût, les huit caveaux mis au jour du côté nord. À droite, un profond creusement réutilisé par des maçonneries modernes les sépare de ce qui semble avoir été une aire d’ensilage au sud, hors cadre.

Cl. M. Chaillou

Haut de page

Table des illustrations

Titre Vielmur-sur-Agoût, les huit caveaux mis au jour du côté nord. À droite, un profond creusement réutilisé par des maçonneries modernes les sépare de ce qui semble avoir été une aire d’ensilage au sud, hors cadre.
Crédits Cl. M. Chaillou
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/8037/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 585k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Mélanie Chaillou, « Vielmur-sur-Agoût (Tarn). Tour des Lautrec »Archéologie médiévale, 47 | 2017, 267-268.

Référence électronique

Mélanie Chaillou, « Vielmur-sur-Agoût (Tarn). Tour des Lautrec » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 25 octobre 2021. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/8037 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.8037

Haut de page

Auteur

Mélanie Chaillou

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Mélanie Chaillou

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search