Navegación – Mapa del sitio

InicioNuméros47Chronique des fouilles médiévales...IV. – Sépultures et nécropolesIV. 3. – Projets collectifs de re...Orcines (Puy-de-Dôme). Carrières ...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
IV. – Sépultures et nécropoles
IV. 3. – Projets collectifs de recherche

Orcines (Puy-de-Dôme). Carrières du « Grand Sarcoui »

Responsable de la operación: Guillaume Martin
p. 268

Notas de la redacción

Organisme responsable de la fouille : Inrap

Texto completo

1Dans le cadre du PCR intitulé « Le trachyte en Auvergne : exploitation, utilisation et diffusion de l’Antiquité à l’Époque moderne » deux sondages archéologiques ont été réalisés dans les carrières de sarcophages du « Grand Sarcoui », formation volcanique au toponyme évocateur.

2L’équipe pluridisciplinaire de chercheurs a mis au jour des fronts de taille, ensevelis sous les remblais issus de l’extraction, laissant apparaître de nombreuses traces d’outils caractéristiques, fruits du labeur du carrier, mais aussi du tailleur de pierre. Un sarcophage en phase finale d’extraction, dans un exceptionnel état de conservation, a également été dégagé. Ces sondages ont apporté des informations sur l’extraction elle-même et sur la période d’abandon de la carrière.

3La chaîne opératoire a été mise en évidence de manière claire. Ainsi, l’extraction des cuves et des couvercles de sarcophages débute par la réalisation de saignées périphériques, plus ou moins larges, de manière à obtenir une forme de cuve assez grossière, trapézoïdale. Cette dernière est finalement désolidarisée de la paroi grâce à l’emploi de coins, dégrossie in situ puis achevée hors de la carrière. La présence de fragments de couvercle indique que ces derniers étaient fabriqués en même temps que les cuves.

4La mise en œuvre d’empilements de blocs de pierres afin de structurer au mieux les remblais a permis de mieux saisir la dynamique de comblement de ces carrières qui apparaît très organisée. La vocation de ce comblement reste toutefois énigmatique, nos premières hypothèses vont dans le sens d’un stockage destiné à stabiliser la cavité tout en évitant les rejets dans la pente, sous-entendant par là même la coexistence de plusieurs zones de travail et une gestion rationnelle des déchets de taille. De plus, la fouille a révélé de rares, mais précieux éléments de datation permettant d’affiner la chronologie générale de la fabrication des sarcophages au cours du haut Moyen Âge.

5Ces premiers résultats nous permettent d’esquisser les bases d’une quantification générale du nombre de sarcophages extraits (ratio roche extraite et nombre de sarcophages produits). Même si de nombreuses zones d’ombre subsistent concernant les techniques d’extraction, la destination et le transport des sarcophages, et les carriers eux-mêmes, cette étude permet d’enrichir les maigres connaissances sur le véritable patrimoine « proto-industriel » du Puy-de-Dôme que représentent les carrières de sarcophages en trachyte.

Orcines, sarcophage en cours d’extraction dans le sondage 1.

Orcines, sarcophage en cours d’extraction dans le sondage 1.

Cl. G. Martin

Inicio de página

Índice de ilustraciones

Título Orcines, sarcophage en cours d’extraction dans le sondage 1.
Créditos Cl. G. Martin
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/8039/img-1.jpg
Ficheros image/jpeg, 146k
Inicio de página

Para citar este artículo

Referencia en papel

Guillaume Martin, «Orcines (Puy-de-Dôme). Carrières du « Grand Sarcoui »»Archéologie médiévale, 47 | 2017, 268.

Referencia electrónica

Guillaume Martin, «Orcines (Puy-de-Dôme). Carrières du « Grand Sarcoui »» [ficha arqueológica], Archéologie médiévale [En línea], 47 | 2017, Publicado el 15 febrero 2018, consultado el 05 diciembre 2021. URL: http://journals.openedition.org/archeomed/8039; DOI: https://doi.org/10.4000/archeomed.8039

Inicio de página

Autor

Guillaume Martin

Inrap

Artículos del mismo autor

Inicio de página

Responsable de la operación

Guillaume Martin

Inrap

operación (es) dirigida (s) por este arqueólogo

Inicio de página

Derechos de autor

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Inicio de página
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search