Navigation – Plan du site

AccueilNuméros46Chronique des fouilles médiévales...IV. – Sépultures et nécropolesIV 2. – ProspectionsLa Côte-Saint-André, Brézins, Sar...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2015
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 2. – Prospections

La Côte-Saint-André, Brézins, Sardieu, Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, Saint-Siméon-de-Bressieux, Châtenay, Viriville, Gillonnay, Saint-Hilaire-de-la-Côte, Penol, Saint-Pierre-de-Bressieux, Balbins (Isère). Plaine de la Bièvre

Responsable d’opération : Denis Gonin
p. 298

Texte intégral

1Les prospections pédestres dans la Plaine de la Bièvre, commencées en 2008, se poursuivent. Les lacunes dans les secteurs définis se comblent. Ces zones choisies forment maintenant une ébauche de quadrillage de la plaine entre les communes de Thodure et Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs.

2Fin 2014, un nouveau transect révèle un site important sur Balbins, caractérisé par l’étendue de la concentration de tegulae, la présence de fragments de tubulii et un nombre considérable de tessons de céramiques et autre mobilier. L’occupation obtenue après étude s’étend de l’âge du bronze au Moyen Âge avec un maximum aux iie-iiie s. après J.-C. La richesse de ce site soulève des problématiques concernant l’existence et la répartition de demeures aristocratiques sur le même axe E-O ainsi que sur les voies de communication. À ce jour, une seule villa était attestée par des fouilles dans le village voisin : Penol. C’est au sud de cette commune qu’ont été trouvées plusieurs concentrations de tegulae qui complètent la liste des découvertes de 2014. Au nombre d’une vingtaine, ces sites montrent une occupation dense des mas du Village, des Fraries, des Chapelles, des Ecommuuneaux et de Monchard de la période gallo-romaine au Moyen Âge.

3Les prospections aériennes pour le recensement des indices phytologiques ont été fructueuses, révélant des enclos circulaires caractéristiques des structures funéraires attribuées aux périodes pré et/ou protohistorique. Une brève période de sécheresse avant le jaunissement des blés a montré des emplacements connus et nouveaux dans la Plaine de la Bièvre et celle du Liers (située au nord de la première, séparée par la colline du Banchet). Les vérifications au sol des emplacements découverts depuis 2011 se poursuivent, constatant des levées de terres distinguables et/ou des concentrations de galets sans mobilier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Denis Gonin, « La Côte-Saint-André, Brézins, Sardieu, Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, Saint-Siméon-de-Bressieux, Châtenay, Viriville, Gillonnay, Saint-Hilaire-de-la-Côte, Penol, Saint-Pierre-de-Bressieux, Balbins (Isère). Plaine de la Bièvre »Archéologie médiévale, 46 | 2016, 298.

Référence électronique

Denis Gonin, « La Côte-Saint-André, Brézins, Sardieu, Saint-Étienne-de-Saint-Geoirs, Saint-Siméon-de-Bressieux, Châtenay, Viriville, Gillonnay, Saint-Hilaire-de-la-Côte, Penol, Saint-Pierre-de-Bressieux, Balbins (Isère). Plaine de la Bièvre » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 46 | 2016, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 05 octobre 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/8080 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.8080

Haut de page

Droits d’auteur

CC BY-NC 4.0

Creative Commons - Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International - CC BY-NC 4.0

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search