Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2014
IV. – Sépultures et nécropoles
IV 1. – Opérations de terrain

Breurey-les-Faverney (Haute-Saône). 5, rue des Petits Cabots

Responsable d’opération : David Billoin
p. 269

Entrées d’index

Année de l'opération :

2014
Haut de page

Notes de la rédaction

Rapport final d'opération : http://dolia.inrap.fr/flora/ark:/12345/0133135

Texte intégral

1La découverte de deux plaques-boucles de ceinture en fer lors de travaux d’un bassin d’agrément a nécessité un diagnostic qui a porté sur un jardin d’une emprise de 1 037 m2. Un « cercueil en pierre » renfermant un squelette doté d’une épée et d’une boucle de ceinture avait été mis au jour en 1959, en bordure de la rue.

2Malgré un terrain très ingrat à la visibilité presque nulle, une vingtaine de sépultures ont été reconnues, confirmant la présence d’une nécropole mérovingienne implantée sur le point haut d’une pente orientée à l’est et dominant le village et ses alentours. Les sépultures sont globalement orientées E-O avec un léger décalage d’orientation dû à la pente, notamment en bordure nord marquée par un abrupt. Ce bord de coteau naturel constitue la seule limite connue de la nécropole.

3La répartition spatiale des tombes est assez lâche, avec des intervalles relativement réguliers entre les sépultures révélant des rangées et une plus forte densité à la hauteur du bassin d’agrément, en direction de l’ouest. Toutes semblent correspondre à des inhumations en coffres de bois, comme en témoignent des pierres de calage en position verticale contre les parois des creusements et des effets de contraintes relevées sur les corps. Aucun autre type d’architecture funéraire n’est attesté, mais les comblements de certaines tombes se singularisent par des remplissages de blocs et de pierres calcaires, l’une d’elles inclut un fragment d’une petite colonne antique.

4Quatre tombes ont livré un matériel d’accompagnement du défunt, essentiellement des garnitures de ceinture, objet le plus fréquent pour les hommes comme pour les femmes, parfois accompagné d’une bague en bronze. Ces plaques-boucles en fer circulaires ou de forme rectangulaire à linguiforme à bossettes en bronze peuvent être rattachées au viie s.

5L’ensemble apparaît donc homogène. Pour autant, la faible emprise étudiée ne peut permettre d’élargir ce constat à l’ensemble de la nécropole, dont seule la partie septentrionale a été reconnue.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Billoin, « Breurey-les-Faverney (Haute-Saône). 5, rue des Petits Cabots », Archéologie médiévale, 45 | 2015, 269.

Référence électronique

David Billoin, « Breurey-les-Faverney (Haute-Saône). 5, rue des Petits Cabots » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 45 | 2015, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 22 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/8096

Haut de page

Auteur

David Billoin

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

David Billoin

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals