Navigation – Plan du site
Chronique des fouilles médiévales en France en 2016
VII. – Diverses chroniques
VII. 1. – Opérations de terrain

Bayeux (Calvados). Médiathèque intercommunale route du Molay-Littry (RD 5)

Responsable d’opération : Grégory Schütz
p. 287

Entrées d’index

Année de l'opération :

2016
Haut de page

Notes de la rédaction

Organisme responsable de la fouille : conseil départemental du Calvados

Texte intégral

1Le diagnostic archéologique s’est déroulé du 21 mars au 6 avril 2016 préalablement à la construction de la médiathèque intercommunale, route du Molay-Littry (RD 5) à Bayeux (Calvados) (parcelle AY 24). Sa localisation à la périphérie SO de la ville antique et médiévale de Bayeux, à environ 500 m de l’angle SO de l’enceinte urbaine, à proximité de la léproserie Saint-Eustache datée du Moyen Âge a entraîné la prescription d’un diagnostic archéologique par le service régional de l’archéologie (Drac de Normandie).

2L’intervention archéologique a occasionné la découverte d’indices d’occupation s’étalant du second âge du fer (Tène finale) à l’époque contemporaine (236 structures).

3Si la période médiévale n’est représentée que par la découverte, hors structure, d’une monnaie de la seconde moitié du xve s., la parcelle accueille une occupation importante à l’époque moderne et plus probablement vers la fin du xviiie s. En dehors de structures éparses (fosses et fossés) et d’éléments mobiliers, essentiellement métalliques, recueillis en différents points du chantier (monnaie, plomb de scellé à plateau et fusaïole en plomb, boucles en alliage cuivreux), les indices de l’occupation à l’époque moderne permettent de restituer la présence d’un grand enclos quadrangulaire d’environ 5 800 m2. L’intervention a permis d’observer l’angle SO et trois côtés de cet aménagement, ceux-ci étant matérialisés par des fossés rectilinéaires vus sur des longueurs comprises entre 67,50 et 80 m, d’une largeur pouvant aller jusqu’à 3 m et une profondeur comprise entre 0,80 m et 1,20 m. Le côté sud, et probablement le côté est, étaient doublés d’un aménagement de type palissade ou clôture, vraisemblablement installé au sommet d’un talus et conservé sous la forme d’un alignement de trous de poteau. L’étude du mobilier céramique recueilli dans les différents sondages réalisés au sein des fossés et des trous de poteau devrait permettre de préciser une datation estimée autour de la fin du xviiie s. Si aucune structure contemporaine n’a été observée à l’intérieur de l’enclos, un second alignement de trous d’ancrage de poteaux (clôture ? palissade ?), attribué à la même phase chronologique et parallèle au fossé sud, a été observé à 25 m de celui-ci. À l’issue de cette découverte, la question de la nature de cet aménagement doté de fossés larges et profonds, doublé à l’intérieur d’une palissade au sommet d’un probable talus, dont la durée d’utilisation semble a priori avoir été relativement courte, reste entière. À titre d’hypothèse, le caractère massif de l’aménagement, la brièveté de l’installation et sa localisation aux portes de la ville de Bayeux à proximité immédiate de la route menant vers le SO en direction du Molay-Littry, sur un point haut de la topographie du secteur dominant la ville de Bayeux et la vallée de l’Aure, pourraient renvoyer à un possible caractère militaire de l’aménagement. Surprenante au premier abord, cette hypothèse pourrait se voir renforcée par les divers mouvements de troupes qui eurent lieu dans la région de Bayeux à la fin du xviiie s., sous le règne de Louis XVI, et en particulier dans le cadre de ce qui est appelé le Camp de Vaussieux, manœuvres militaires ayant rassemblé près de 35 000 soldats et officiers en septembre et octobre 1778. Si cet épisode s’est déroulé à l’est de Bayeux sur les communes de Martragny, Saint-Gabriel et Vaux-sur-Seulles, plusieurs témoignages relatent l’influence qu’eût cette présence militaire dans la région, en particulier pour la ville de Bayeux. Ainsi, l’enclos fossoyé observé lors du diagnostic pourrait, à un titre ou à un autre, témoigner de ces évènements.

Bayeux, vue du fossé sud de l’enclos moderne accompagné de son alignement de trous de poteau le long du bord interne.

Bayeux, vue du fossé sud de l’enclos moderne accompagné de son alignement de trous de poteau le long du bord interne.

Cl. G. Schütz

Haut de page

Table des illustrations

Titre Bayeux, vue du fossé sud de l’enclos moderne accompagné de son alignement de trous de poteau le long du bord interne.
Crédits Cl. G. Schütz
URL http://journals.openedition.org/archeomed/docannexe/image/8141/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 547k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Grégory Schütz, « Bayeux (Calvados). Médiathèque intercommunale route du Molay-Littry (RD 5) », Archéologie médiévale, 47 | 2017, 287.

Référence électronique

Grégory Schütz, « Bayeux (Calvados). Médiathèque intercommunale route du Molay-Littry (RD 5) » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 47 | 2017, mis en ligne le 15 février 2018, consulté le 20 février 2020. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/8141

Haut de page

Auteur

Grégory Schütz

conseil départemental du Calvados

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Grégory Schütz

conseil départemental du Calvados

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Archéologie Médiévale

Haut de page
  • Logo CRAHAM - Centre de Recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
  • Logo CNRS
  • Logo Ministère de la culture
  • Logo Université de Caen Normandie
  • Logo Numédif - Métopes
  • OpenEdition Journals