Navigation – Plan du site

AccueilNuméros44Chronique des fouilles médiévales...I. – Construction et habitats civ...I 1. – Opérations de terrainCairon (Calvados). Rue des Écureu...

Chronique des fouilles médiévales en France en 2013
I. – Construction et habitats civils – environnement rural et urbain
I 1. – Opérations de terrain

Cairon (Calvados). Rue des Écureuils 2

Responsable d’opération : Emmanuel Ghesquière
p. 185

Texte intégral

1La fouille a été réalisée sur une emprise de 8 075 m². Elle a livré quatre occupations distinctes.

2La première est attribuée à l’âge du bronze ancien. Elle est constituée d’un réseau de fossés subparallèles orientés N-S et est dispersée sur toute la surface de l’emprise. La seconde est laténienne. Elle se définit par la présence d’un enclos fossoyé de 37 m de côté, dont presque une moitié dans l’emprise. L’occupation gallo-romaine se compose de deux types de structures : une voie empierrée et des massifs de condamnation de galeries de blaireaux. La voie consiste en deux fossés parallèles orientés E-O (vers un gué sur la rivière la Mue) entre lesquels est installée une route empierrée dont le niveau de circulation est partiellement conservé.

3La quatrième occupation est un chemin creux interprété à partir d’une structure linéaire recoupant l’emprise dans toute sa largeur. Dans les deux tiers ouest de la fouille, il adopte un tracé parallèle à la voie romaine, puis s’infléchit brusquement pour recouper la voie romaine et se greffer sur la route actuelle Cairon-Rosel qui limite l’emprise à l’ouest. La constitution de ce chemin se manifeste sous la forme d’un fossé à fond plat de 2 m de largeur moyenne, creusé de 0,2 m sous le niveau de décapage (1 m sous le sol actuel). Le fond est tapissé de petites plaquettes calcaires non aménagées, mêlées à des tessons et quelques rares éléments de faune, englobés dans un limon brun noir. L’écrasement des plaquettes témoigne vraisemblablement d’une ornière de circulation. Deux fibules en bronze (viie s.), un petit lot céramique (ixe s.) et quelques objets et outils en fer (dont un demi fer à cheval, plus tardif ?) appartiennent à la période mérovingienne et le début du Moyen Âge classique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Emmanuel Ghesquière, « Cairon (Calvados). Rue des Écureuils 2 »Archéologie médiévale, 44 | 2014, 185.

Référence électronique

Emmanuel Ghesquière, « Cairon (Calvados). Rue des Écureuils 2 » [notice archéologique], Archéologie médiévale [En ligne], 44 | 2014, mis en ligne le 15 avril 2018, consulté le 27 mai 2022. URL : http://journals.openedition.org/archeomed/9019 ; DOI : https://doi.org/10.4000/archeomed.9019

Haut de page

Auteur

Emmanuel Ghesquière

Articles du même auteur

Haut de page

Responsable d’opération

Emmanuel Ghesquière

Opération(s) dirigée(s) par cet archéologue

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
la revue Archéologie médiévale est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Haut de page
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search